Bradley Trost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trost.

Bradley R. Trost (né le à Langenburg, Saskatchewan) est un agriculteur, géophysicien et homme politique canadien. Il est député conservateur à la Chambre des communes du Canada, représentant la circonscription de Saskatoon—Humboldt puis Saskatoon—University de 2004 à 2019.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Brad Trost est élu député de la circonscription de Saskatoon—Humboldt lors de l'élection fédérale de 2004 sous la bannière du Parti conservateur du Canada. Investi par les conservateurs, il affronte le député sortant Jim Pankiw, député membre de l'Alliance canadienne puis siégeant comme indépendant. Trost est élu dans une course très serré, obtenant 26.7 % et seulement 417 voix de plus que la candidate néo-démocrate (25.6 %) et 435 de plus que le candidat libéral (25.5 %).

Lors de l'élection fédérale de 2006 il est largement réélu, obtenant 49,1 %. Il est ensuite réélu avec une majorité absolue lors de l'élection de 2008 (53,8 %) et de l'élection de 2011 (52,7 %). Lors des élections de 2015 sa circonscription est fondue dans Saskatoon—University, dont la sociologie électorale est moins favorable aux conservateurs[1], il est cependant élu avec 41,5 % et dix points d'avance.

Durant l'été 2016 il annonce sa candidature pour la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada[2]. Il termine quatrième avec 8,35  % des suffrages. Il est ensuite accusé par le Parti conservateur d'avoir transmis le fichier des adhérents avec l'Association canadienne des armes à feu et se voit infligé une amende de 50 000 $. Il nie ce qui lui est reproché et attaque son parti en justice afin qu'il réouvre l'enquête interne[3], il est finalement blanchi.

C'est un conservateur fiscal et sociétal, refusant par exemple la taxe carbone, les subventions à l'International Planned Parenthood Federation (considéré comme pro-avortement), la légalisation du cannabis ou le mariage pour les personnes homosexuelles[4].

Candidat à sa succession pour l'élection fédérale de 2019, il affronte deux autres candidats pour l'investiture et est battu par Cory Tochor, ancien président de l'Assemblée législative de la Saskatchewan, qui se lance en politique fédérale[5].

Pendant ses années de députation, il occupe plusieurs fonctions et siège dans différents comité, le plus notable étant le comité permanent sur les ressources naturelles, où il a siégé durant quasiment tout ses mandats[6].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection fédérale de 2015
Candidat Parti # de voix % des voix
     Brad Trost Conservateur +18 592, 41,53 %
     Cynthia Block Libéral +11 287, 25,21 %
     Claire Card NPD +14 115, 31,53 %
     Valerie Harvey Vert +00686, 1,53 %
     Eric Schalm Rhinocéros +00093, 0,21 %
Total 44 773 100 %


Élection fédérale de 2011
Candidat Parti # de voix % des voix
     (x) Bradley Trost Conservateur +19 954, 52,72 %
     Darren Hill Libéral +03 013, 7,96 %
     Denise Kouri NPD +13 271, 35,07 %
     Sandra Finley Vert +00926, 2,45 %
     Jim Pankiw Indépendant +00682, 1,8 %
Total 37 846 100 %


Élection fédérale de 2008
Candidat Parti # de voix % des voix
     (x) Bradley Trost Conservateur +18 610, 53,8 %
     Karen Parhar Libéral +04 135, 11,96 %
     Scott Ruston NPD +09 632, 27,85 %
     Jean-Pierre Ducasse Vert +02 211, 6,39 %
Total 34 588 100 %

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Un affrontement qui s'annonce serré dans Saskatoon-University », Radio-Canada, 15 octobre 2015, consulté le 21 septembre 2019.
  2. (en) « Social conservative MP Brad Trost joins federal Conservative leadership race, will defend party’s right flank », sur National Post (consulté le 16 août 2016)
  3. « Le conservateur Brad Trost poursuit son propre parti en justice  », sur Le Devoir, (consulté le 21 septembre 2019).
  4. « Brad Trost Pitches '100 Per Cent' Conservatism. And He Really Wants Your Attention », Huffington post, 04 juin 2017, consulté le 21 septembre 2019.
  5. « Corey Tochor wins Conservative Party Saskatoon-University nomination », CTV News Saskatoon, 10 mars 2018, consulté le 21 septembre 2019.
  6. Page du député sur le site de la chambre des communes, consultée le 21 septembre 2019.