Guerres & Histoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Guerres & Histoire
Pays France
Langue Français
Périodicité Bimestriel
Prix au numéro 6,50  (France métropolitaine)
Fondateur Jean Lopez
Date de fondation
Date du dernier numéro en cours
Éditeur Mondadori France
Ville d’édition Montrouge

Directeur de la rédaction Jean Lopez
Rédacteur en chef Jean Lopez
Comité éditorial Pierre Grumberg, Yacha MacLasha, Michel Goya, Laurent Henninger, Benoist Bihan et Maurin Picard
ISSN 2115-967X
OCLC 760137346
Site web guerreshistoire.science-et-vie.com

Guerres & Histoire est un magazine français bimestriel sur l'histoire militaire. Il a été lancé en mars 2011 comme trimestriel avant de devenir bimestriel dès son 4e numéro[1]. Il est édité par le groupe Mondadori France et appartient à la galaxie Science & Vie dont il reprend le logo sur sa couverture.

Son directeur de la rédaction et fondateur est Jean Lopez. Son comité éditorial est composé de Pierre Grumberg, rédacteur en chef adjoint, Yacha MacLasha, Michel Goya, Laurent Henninger, Benoist Bihan et Eric Tréguier[1].

Outre des journalistes professionnels spécialisés, le magazine recourt aux plumes d'universitaires (Gabriel Martinez-Gros, Sylvain Gouguenheim, Thierry Lentz, Vincent Joly, Bruno Colson, Bernard Costagliola, Xavier Hélary) et de spécialistes internationalement reconnus (Martin van Creveld, Jeny Mitchell, David Isby).

En 2012 est sorti un premier hors-série consacré à la guerre d'Algérie. En 2016 est paru un autre hors-série, également numéroté 1, consacré aux armes (compilant principalement différents articles parus précédemment sur ce sujet). La même année, le journal lançait une nouvelle formule. En 2017, un deuxième hors-série compilait douze témoignages exclusifs et inédits d'anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale. En novembre 2017, un troisième hors-série présente "Vingt uchronies militaires".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Éditorial du no 4 de Guerre & Histoire no 4, janvier 2012, p. 3.

Liens externes[modifier | modifier le code]