Boldo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Boldo (Peumus boldus) est une espèce d'arbres de la famille des Monimiaceae, originaire du Chili.

Ses feuilles, qui ont un arôme boisé fort, sont utilisées à des fins culinaires, principalement en Amérique latine.

Les feuilles sont également utilisées en poudre ou sous forme de thé, dans toute l'Amérique latine mais principalement au Chili,( Uruguay )et en Argentine. Au Brésil, beaucoup de familles maintiennent un pied de boldo à la maison à ces fins, bien que le boldo sous forme de thé soit aisément disponible dans presque tous les supermarchés du pays.

Description[modifier | modifier le code]

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce est à l'origine endémique des régions côtières du Chili. Elle est plantée ailleurs dans le monde, notamment pour l'usage de ses feuilles en infusion.

Propriétés médicinales[modifier | modifier le code]

Les feuilles de boldo contiennent un alcaloïde : la boldine.

Elles sont cholagogues et sont pour cette raison un des constituants traditionnels des produits visant à aider la digestion. Les feuilles de boldo ont aussi des vertus diurétiques, hépatotoniques et sédatives[2].

Elles sont employées en phytothérapie pour les adultes et personnes âgées, par voie orale, pour soutenir en particulier la vésicule biliaire, et pour calmer les maux d’estomac, la dyspepsie et de petits troubles spasmodiques du tractus gastro-intestinal.

Posologie (recommandations EMEA) :
Pour l'adulte,

  • sous forme de thé : 1-2 g de substance végétale en infusion pouvant être bue en 2 ou 3 fois dans la journée, ou
  • extrait sec (5:1 aqueux) : jusqu'à 400 mg 2 fois par jour.

Faute de données suffisantes, ce produit n'est pas recommandé par l'EMEA pour les enfants et adolescents de moins de 18 ans[3]

Contre-indication (recommandations EMEA) :

  • Hypersensibilité à la substance active (L'EMEA cite des cas d'hypersensibilité (anaphylaxie) rapportés, mais avec une fréquence non connue, d'obstruction des voies biliaires, de cholangite, de maladie du foie et/ou de la vésicule biliaire et tout autre trouble nécessitant une surveillance médicale et des conseils.
  • Aucune interaction avec un médicament existant n'a été rapportée. Il ne semble pas y avoir eu d'études sur d'éventuels effets sur la femme enceinte.
  • L'EMEA recommande donc d'éviter ce produit lors de la grossesse. Idem pour l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Si les symptômes persistent plus de 2 semaines (ou s'aggravent) au cours de l'utilisation du médicament, un médecin ou un professionnel de la santé qualifié doit être consulté.

Toxicologie[modifier | modifier le code]

Selon l'EMEA (2009), des tests des reprotoxicité (toxicité pour la reproduction) ont été réalisés avec un extrait sec éthanolique de feuilles de boldo et de boldine administré par voie orale à des rats femelles enceintes. Les résultats ont montré des altérations anatomiques du fœtus et un petit nombre de cas d'avortement à des doses élevées. La pharmacopée européenne (EP) recommande donc de commercialiser des produits à base d'extrait aqueux, qui sont dénués d'ascaridole, substance toxique présente dans l'extrait hydroalcoolique. D'autre part, aucun essai connu de génotoxicité ou de carcinogénicité n'a été réalisé avec une préparation de feuilles de boldo.

Utilisation industrielle[modifier | modifier le code]

Le boldo était l'un des composants de la «  Boldoflorine », tisane aux herbes autrefois produite à Houdan (Yvelines), en France.

Le boldo dans la culture[modifier | modifier le code]

Citation : de Pablo Neruda dans un extrait de J'avoue que j'ai vécu.

« Mon nez reçoit et transmet à mon âme l'odeur sauvage du laurier, l'essence indéfinissable du boldo. »

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ars-grin.gov/cgi-bin/npgs/html/taxon.pl?27471
  2. Monograph : Peumus boldus, in www.phytotherapies.org/monograph_detail.cfm?id=162
  3. voir rubrique 4.4 du rapport EMEA 2009 : « Mises en garde spéciales et précautions d'emploi ».

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

L'agence européenne du médicament (EMEA) a publié en 2009 une évaluation du boldo. Cette publication fait la somme des connaissance actuellement à notre disposition concernant l'usage du boldo dans les médicaments traditionnels à base de plantes : Rapport EMEA 2009