Bois Banal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bois Banal est un toponyme de lieu-dit que l'on trouve dans les départements des Vosges, de la Haute-Marne, de la Haute-Saône, du Doubs et du Jura.

Il correspond à une francisation du terme Banbois/Bambois lui même transcription du terme féodal germanique Bannwald qui signifie « forêt mise en ban » ou « bois appartenant au ban »[1]. Le terme banal n'a, a priori, pas de lien direct avec le droit seigneurial de banalité mais s'en inspirerait par métonymie de par le caractère collectif des équipements qui en relevaient (four banal, moulin banal, pressoir banal...).

Une autre hypothèse étymologique, qui n'est d'ailleurs pas incompatible avec la précédente, serait que "banal" soit une déformation/francisation directe de Bannwald, les deux termes étant assez proches phonétiquement. Dans ce cas, on serait en présence d'un toponyme pléonastique puisque le mot bois apparaîtrait deux fois, une fois sous sa forme française et une fois sous sa forme germanique altérée de wald en al.

Liste des lieux-dits « bois banal » :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gilbert Lovis, Au temps des veillées : essai sur la mentalité paysanne jurassienne, 1880-1930, Association pour la sauvegarde du patrimoine rural jurassien, 1982 - 303 pages : on y trouve une définition succincte, « Bambois désigne un bois jadis mis à ban »

Article connexe[modifier | modifier le code]