Black Kent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Black Kent
Surnom Black Kent
Nom de naissance Franck Kacou
Naissance (31 ans)
Abidjan, Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Activité principale Rappeur, producteur
Genre musical Hip-hop, rap français
Instruments Voix
Années actives Depuis 2003
Labels Warner, Seven Seas Music, Polydor, 99 Projet
Site officiel www.sevenseasmusic.fr

Black Kent, de son vrai nom Franck Kacou, né le à Abidjan, en Côte d'Ivoire, est un rappeur, auteur, producteur, compositeur et interprète franco-ivoirien. Il cultive une passion pour la musique, allant de l'écriture à l'interprétation en passant par la composition. Il se démarque par la qualité de ses textes et son éclectisme musical qui lui permet d'accrocher tant des puristes de rap/hip-hop qu'amateurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Franck Kacou est né le à Abidjan, en Côte d'Ivoire[1]. Il quitte son pays natal avec sa famille, à la veille du conflit national, pour le Kenya en 1999, pays dans lequel il rencontre C4, avec qui il commence à partager sa passion pour le hip-hop et forme le groupe RSP, plus tard renommé The Franchise[1],[2]. Fils d'une professeure d'anglais, il atterrit à Bordeaux, en France, en 2003 après quatre ans passés. Après son arrivée à Bordeaux, il est naturalisé français[2], et étudie à la faculté de Bordeaux-IV où il obtient son master de finance internationale.

Par la suite, il fait ses premiers pas dans la scène musicale en contribuant notamment à l'album MP3 de M. Pokora[1]. Il intègre en 2005 le collectif 99 Pro-G avec qui il publie la compilation Hip Hop Résurrection. Nostalgique de son pays d’origine, il décide l’été 2007 de sortir un album pour la Côte d’Ivoire avec Sagon avec qui il forme le groupe Djafoul Koncept, distribué par le label indépendant 99 Projet[3]. L’album est publié en août 2007 à Abidjan, et est décrit[Par qui ?] comme la référence hip-hop en Côte d’Ivoire, avec notamment quatre nominations aux Ivoirap Music Awards[réf. nécessaire].

Après la mixtape Le Scalpel Vol.1, publiée en mars 2009, et la publication de The Black Carter III, une reprise de Tha Carter III de Lil Wayne, téléchargée à près de 10 000 exemplaires, Black Kent publie Yes I Kent en 2010, qui contient le single Pass That enregistré avec le rappeur américain Bishop Lamont[4]. En janvier 2011, il signe un contrat avec le label Warner Music France. Le 9 avril 2012, il publie son nouvel album Vendeur de rêves . Pour la promotion de l'album, il se lance dans un concert au Réservoir, à Paris, le 17 septembre 2012[4]. En novembre 2013, il signe un contrat avec le label Polydor, rentrant ainsi dans la grande équipe d'Universal Music Group[5].

Black Kent publie un nouvel album intitulé Morceaux d’un homme, le 12 janvier 2016[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2014 : AllezLeursDire, X, Mon côté, Asap, Tel-Ho, 0 To 100 Freestyle, Play, Seul
  • 2014 : Skit - Intro
  • 2016 : # 18 mars

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Jon O'Brien, « Black Kent Biography », sur AllMusic (consulté le 18 avril 2016).
  2. a et b « Black Kent : premier rappeur français anglophone », sur Le Monde,‎ (consulté le 20 avril 2016).
  3. « Hip Hop Ivoirien: Interview du Djafoul Koncept », sur AfricaHit,‎ .
  4. a, b et c « Black Kent : Nouvel album 2016 ’Morceaux d’un Homme’ », sur evous.fr,‎ (consulté le 18 avril 2016).
  5. « News: Black Kent signe chez Polydor! », sur hypesofrench (consulté le 18 avril 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]