Bitch Magnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bitch Magnet
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Post-hardcore[1], noise rock[1], rock alternatif[1], rock indépendant[1]
Années actives 19861990, 20112012
Labels Communion, Shigaku/What Goes On, Glitterhouse Records, Waterfront Records, Caff Records
Composition du groupe
Anciens membres Sooyoung Park
Jon Fine
Jay Oelbaum
Orestes Morfín
David Grubbs
David Galt
Pete Pollack

Bitch Magnet est un groupe de post-hardcore américain, originaire d'Oberlin, dans l'Ohio. Le groupe est principalement actif à la fin des années 1980 et début des années 1990. Il se reforme brièvement entre 2011 et 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1986[2] à l'Oberlin College dans l'Ohio[1], mais ses membres s'installent plus tard en Caroline du Nord. Leur premier enregistrement publié est une cassette audio intitulée Stop Vegetable Abuse. Sort ensuite leur album-EP Stop Booty en 1988. En 1989, le groupe punlie son premier album studio, Umber, enregistré par Mike McMackin, et publié au label Communion Records. L'édition CD inclut également les 8 chansons de Star Booty).

Après la séparation de Bitch Magnet en 1990, le chanteur Sooyoung Park et Lexi Mitchell ont rejoint Mac McCaughan de Superchunk pour former le groupe Seam. Le guitariste David Grubbs, l'un des membres fondateurs de Squirrel Bait, quitte le groupe et lance Bastro. Orestes Morfin joue ensuite pour Walt Mink.

Le 31 mars 2011, Bitch Magnet annonce le retour du groupe avec comme formation Fine, Morfin et Park pour un concert à l'édition Nightmare Before Christmas du festival All Tomorrow's Parties, organisé au Royaume-Uni en décembre 2011. Le groupe jouera également à Londres, Bruxelles, Cologne et aux Pays-Bas au Vera Club de Groningue. Le groupe joue son premier concert de réunion en Asie en novembre 2011, à Séoul et Tokyo. Au printemps 2012, Bitch Magnet joue d'autres concerts à Tokyo, Singapour, Hong Kong, et Manille. Leur trois albums sont réédités en décembre 2011 par le label Temporary Residence Limited, annonce faite en octobre la même année, sous format coffret triple-CD en édition deluxe[3]. En juin 2012, le groupe annonce un concert inédit avec le groupe Mass Icon qui se déroulera au club Le Poisson Rouge à New York, en octobre[4].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Star Booty (album/EP)
  • 1989 : Umber
  • 1990 : Ben Hur

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • Valmead (split avec Codeine)
  • Sadie 7" (single)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Steve Huey, « Bitch Magnet Biography », sur AllMusic (consulté le 12 avril 2017).
  2. (en) « Bitch Magnet », sur drownedinsound.com,‎ .
  3. (en) « Temporary Residence to reissue Bitch Magnet recordings », sur PunkNews.
  4. (en) « Moss Icon and Bitch Magnet plan NYC reunion show », sur PunkNews,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]