Bir El Djir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bir El Djir
Bir El Djir
Bir El Djir
Noms
Nom arabe بئر الجير
Nom amazigh ⴱⵉⵔ ⵍⴵⵉⵔ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Oranie
Wilaya Wilaya d'Oran
Daïra Bir El Djir
Code postal 31130
Code ONS 3103
Indicatif 041
Démographie
Population 171 883 hab. (2009[1])
Densité 5 295 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 44′ 12″ nord, 0° 33′ 15″ ouest
Altitude Min. 700 m
Max. 700 m
Superficie 32,46 km2
Localisation
Localisation de Bir El Djir
Localisation de la commune dans la wilaya d'Oran.
Géolocalisation sur la carte : Algérie (nord)
Voir sur la carte topographique d'Algérie (nord)
City locator 14.svg
Bir El Djir
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Bir El Djir
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Bir El Djir

Bir El Djir est une commune algérienne de la wilaya d'Oran, située à 9 km à l'est d'Oran et constitue la banlieue est de cette ville.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Bir El Djir constitue la banlieue est d'Oran (en dehors des arrondissements de la ville elle-même). La ville est restée essentiellement agricole jusqu'à la fin des années 80, elle est devenue un centre majeur de l’agglomération oranaise.

Communes limitrophes de Bir El Djir
Oran Mer Méditerranée
Oran Bir El Djir Hassi Ben Okba
Sidi Chami Hassi Bounif

Relief et hydrologie[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

La commune de Bir El Djir est desservie par plusieurs routes nationales:

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du village pourrait venir de l'arabe « bir » (puits) et « Djir » (chaux, en Afrique du nord) [2]. Pendant l'époque coloniale, le village s'appelait Arcole, faisant référence à la bataille du pont d'Arcole pendant les guerres de la Révolution française.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vie quotidienne[modifier | modifier le code]

Bir El Djir abrite plusieurs sièges d’entreprises à l'architecture moderniste comme les bâtiments de la Sonatrach, l’Établissement Hospitalo-universitaire (EHU) "", le Palais des Congrès, le Centre national de recherche en anthropologie sociale et culturelle, l'Université des Sciences et Technologies (conçue par l’architecte japonais Kenzo Tange), l'Institut des Sciences Médicales, et la Cour de Justice. La construction d'un stade olympique de 50 000 places est en cours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population de la wilaya d'Oran sur le site internet de la DPAT.Consulté le 14/02/2011.
  2. Karl Suter, Étude sur la population et l'habitat d'une région du Sahara algérien : Le Touat, vol. 41, t. 3, Revue de géographie alpine, , 443-474 p. (lire en ligne), p. 457

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]