Gdyel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gdyel
Gdyel
Gdyel
Noms
Nom arabe ڨديل
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Oranie
Wilaya Oran
Daïra Gdyel
Président de l'APC
Mandat
Assas [1] (PEP)
2021-2026
Code postal 31260
Code ONS 3102
Démographie
Population 42 688 hab. (2009[2])
Densité 455 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 46′ 56″ nord, 0° 25′ 25″ ouest
Superficie 93,82 km2
Localisation
Localisation de Gdyel
Localisation de la commune dans la wilaya d'Oran.
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Gdyel
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Gdyel

Gdyel en algérien, puis en arabe : (ڨديَل) et en berbère Gdyel, anciennement Saint-Cloud, est une commune de la wilaya d'Oran, dans le nord-ouest de l'Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Gdyel est desservie par la route nationale 11 : RN11 (Route d'Oran).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Pendant la période française, elle eut différentes orthographes ou appellations. L'origine du nom vient de l'arabe : Ghadyl qui signifie : le bien vivre

Environnement[modifier | modifier le code]

Zones humides[modifier | modifier le code]

Lac de Télamine[modifier | modifier le code]

Cette zone humide accueille en hiver de nombreux oiseaux d'eau, par exemple le Canard pilet, le Canard souchet, le Canard siffleur, le Canard tadorne, la Sarcelle d'hiver, l'Outarde canepetière et toute une série de Limicoles.

Au sud du lac de Télamine, le petit lac salé de Bou Fatis peut héberger les mêmes espèces.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village centre est une des 39 colonies agricoles constituées en vertu du décret de l'Assemblée nationale française du . Il est constitué sur un territoire de 4 686 ha sous le nom de Saint-Cloud[3]. C'est là que furent installés les arrivants du premier convoi de colons d'octobre 1848[4].

Saint cloud ALGERIE

Napoléon III signa un décret, le , érigeant le centre de Gdyel en commune de plein exercice. En 1857, elle comprenait aussi les annexes de El Maghoun (Sainte-Léonie) (rattachée en 1872 à Arzew), Sidi Benyebka, Hassi Mefsoukh (Renan) et Kristel.

Histoire postale[modifier | modifier le code]

En 1846, une ordonnance de Louis-Philippe[5] déclare la création de la commune de Saint-Cloud. La petite histoire raconte que ce nom fut donné en raison de l'existence, sur place, d'un magasin nommé "A la ville de Saint-Cloud" [6]. Dans les années 1860, elle bénéficia de services postaux[7] pour lesquels les cachets d'affranchissement illustrent ces différentes dénominations :

Émeutes de Gdyel[modifier | modifier le code]

Des émeutes ont éclaté dans cette ville en mars et . Elles ont fait suite à une révolte contre le chômage et la montée des prix. Plusieurs condamnations ont été prononcées[8]

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Liste des présidents d'APC successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2012 2017 Dadi Abdelilah PEP P/APC
2007 2012 Mimoun Boumediene RND P/APC
2017 2022 Kaouda Said FLN P/APC

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « MISE EN SERVICE DU REGISTRE NATIONAL DE L’ETAT CIVIL AUTOMATISE : Opération réussie à Gdyel », sur REFLEXION (consulté le ).
  2. Population de la wilaya d'Oran sur le site internet de la DPAT.Consulté le 14/02/2011.
  3. Décret du Président de la République des 11 février et 23 mars 1851 [1]
  4. Michèle Perret Le premier convoi -1848, éditions Chèvre feuille étoilée, 2019
  5. voir la page sur l'ordonnance de 1846 sur le site de l'Amicale Saint-Cloudienne
  6. Camille Brière, Revue L'Algérianiste, 6, juin 1979
  7. Voir Histoire philatélique et postale de l'Algérie
  8. Algérie-Emeutes : Le pouvoir fait la sourde oreille, sur le site Le Matin DZ.