Bialynitchy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bialynitchy
Бялынічы
Blason de Bialynitchy
Héraldique
Drapeau de Bialynitchy
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Moguilev
Raïon Bialynitchy
Code postal BY 213051
Indicatif téléphonique +375 2232
Démographie
Population 10 220 hab. (2016)
Géographie
Coordonnées 53° 59′ 44″ N 29° 42′ 35″ E / 53.99556, 29.7097253° 59′ 44″ Nord 29° 42′ 35″ Est / 53.99556, 29.70972
Divers
Première mention 1556
Statut commune urbaine depuis 1938
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Bialynitchy

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Bialynitchy
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Sur les autres projets Wikimedia :

Bialynitchy (en biélorusse : Бялынічы ; en łacinka : Białyničy) ou Belynitchi (en russe : Белыничи ; en polonais : Białynicze) est une commune urbaine de la voblast de Moguilev, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Bialynitchy. Sa population s'élevait à 10 220 habitants en 2016[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Bialynitchy se trouve à 42 km à l'ouest de Moguilev, à 73 km au sud-ouest d'Orcha et à 142 km à l'est de Minsk.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'icône Notre-Dame de Bialynitchy (XVIIe siècle).

Bialynitchy est connue depuis le milieu du XVIe siècle et faisait alors partie du grand-duché de Lituanie. Un monastère carmélite y fut construit au début du XVIIe siècle et la localité devint alors un centre religieux important de l'est de la Biélorussie. Bialynitchy reçut son autonomie urbaine — droit de Magdebourg — le , mais la perdit par la suite. Elle fut occupée par l'armée russe de 1654 à 1667 pendant la guerre de Treize Ans, mais retourna à la république des Deux Nations à la suite du traité d'Androussovo (1667). Bialynitchy passa sous la souveraineté de l'Empire russe en 1772, à l'occasion de la première partition de la Pologne. Un grand incendie détruisit la quasi-totalité des immeubles, y compris l'église en 1859. En 1876, le monastère catholique fut converti en monastère orthodoxe. Bialynitchy comptait à cette époque trois églises orthodoxes. Son économie reposait sur l'agriculture, la filature artisanale du lin et du chanvre et de petites industries (distillerie, briqueterie, moulin). Le pouvoir soviétique s'y établit en . Le , fut établi le raïon de Bialynitchy dans la république socialiste soviétique de Biélorussie. La même année furent créées plusieurs fermes collectives (Novaïa Sokolovka, Tchyrvony bor, Arata). Une centrale électrique fut mise en service en 1928 et un journal local, Krasnye Kollektivist, commença à paraître en 1931. Le village de Bialynitchy accéda au statut de commune urbaine le . Pendant la Seconde Guerre mondiale, Bialynitchy fut occupée par l'Allemagne nazie du au . En 1941, plusieurs centaines de juifs de la ville et des environ furent enfermés dans un ghetto[2] puis massacrés sur place dans le cadre de la Shoah par balles[3].

Pendant l'occupation un groupe de partisans fut actif à Bialynitchy, qui subit de sévères destructions de la part des troupes allemandes. Bialynitchy fut finalement libérée par le deuxième front biélorusse de l'Armée rouge. Après la guerre, Bialynitchy fut reconstruite. Elle reçut ses armoiries et son drapeau en 2002.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Bialynitchy est connue pour l'icône Notre-Dame de Bialynitchy, vénérée à la fois par les orthodoxes, les catholiques et les catholiques grecs de Biélorussie.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[4] :

Évolution démographique
1785 1823 1827 1846 1880 1897*
831 556 1 085 940 859 2 215
1926* 1959* 1970* 1979* 1989* 1999*
2 425 4 427 4 929 8 073 10 625 10 200
2009* 2012 2013 2014 2015 2016
10 688 10 639 10 598 10 430 10 316 10 220

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Estimation officielle de la population au 1er janvier 2016, sur pop-stat.mashke.org.
  2. (en) Yad Vashem, The murder sites of the Jews in the occupied territories of the former USSR, Belynichi
  3. (en) Yad Vashem, Execution of Jews in Belynichi.
  4. (ru) « Recensements de 1959, 1970, 1979 », sur www.webgeo.ru(en) « Population depuis 1979 », sur www.citypopulation.de

Liens externes[modifier | modifier le code]