Bykhaw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville de Biélorussie
Cet article est une ébauche concernant une ville de Biélorussie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bykhaw
Быхаў
Blason de Bykhaw
Héraldique
Drapeau de Bykhaw
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Moguilev
Raïon Bykhaw
Code postal BY 213352 — 213353
Indicatif téléphonique +375 2231
Démographie
Population 17 012 hab. (2016)
Densité 740 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 31′ 34″ Nord 30° 14′ 09″ Est / 53.52611, 30.23583
Superficie 2 300 ha = 23 km2
Divers
Première mention 1430
Statut Ville
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Bykhaw

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Bykhaw
Liens
Site web http://bykhov.mogilev-region.by/
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Bykhaw (en biélorusse : Быхаў ; en lacinka : Bychaŭ) ou Bykhov (en russe : Быхов) est une ville de la voblast de Moguilev, en Biélorussie. Sa population s'élevait à 17 012 habitants en 2016[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Bykhaw est arrosée par le Dniepr et se trouve à 42 km au sud de Moguilev et à 182 km au sud-est de Minsk[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est connue pour sa synagogue du XVIIe siècle et pour son lycée de jeunes filles, qui fut transformé en prison par Kérensky en 1917 afin d'accueillir les généraux et commandants russes impliqués dans l'affaire Kornilov. En 1924, Bykhaw devint un centre administratif de raïon. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle fut occupée par l'Allemagne nazie de l'été 1941 au . La communauté juive de Bykhaw fut exterminée au cours de deux exécutions de masse, dans le cadre de la Shoah par balles ; en septembre et en novembre 1941, quelque 4 600 personnes furent ainsi assassinées par les SS[3].

Sa base aérienne a accueilli, de 1951 à 1991, plusieurs escadres de bombardiers stratégiques de l’aviation navale et de l’armée de l’air soviétique[4]. Ce qui l'a placé en tête de liste des objectifs à détruire par le Strategic Air Command dans son plan de 1956 concernant 1959[5].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[6] :

Évolution démographique
1815 1841 1860 1897 1923* 1926*
3 219 5 475 6 372 6 381 7 987 7 257
1939* 1959* 1970* 1979* 1989* 1999*
11 026 13 227 17 371 18 048 20 049 18 400
2009* 2012 2013 2014 2015 2016
17 031 16 890 16 818 16 789 16 934 17 012

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Estimation officielle de la population au 1er janvier 2016, sur pop-stat.mashke.org.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. (en) Execution of the Bykhov Jews.
  4. Ciders, « Bykhov (Biélorussie) », sur http://www.aviationsmilitaires.net,‎ (consulté le 26 décembre 2015).
  5. (en) « U.S. Cold War Nuclear Target Lists Declassified for First Time », sur nsarchive.gwu.edu,‎ (consulté le 26 décembre 2015).
  6. Recensements et estimations de la population depuis 1897 sur pop-stat.mashke.org(ru) « Recensements de 1959, 1970, 1979 », sur www.webgeo.ru(en) « Population depuis 1979 », sur www.citypopulation.de

Lien externe[modifier | modifier le code]