Bertrand Le Gendre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Gendre.
Bertrand Le Gendre
Bertrand LG.jpg

Bertrand Le Gendre en 2013.

Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Bertrand Le Gendre est un journaliste et essayiste français né le à Neuilly-sur-Seine[réf. nécessaire].

Biographie[modifier | modifier le code]

Bertrand Le Gendre est né en 1948 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine du mariage de Bernard Le Gendre, président de société, et de Catherine Chassaing Mandegou de Borredon ; il est le frère d'Olivier Le Gendre (1950-2014), journaliste et écrivain, et de Gilles Le Gendre (1958), journaliste et député de Paris[1].

Après des études à l'Institut d'études politiques de Paris (Sciences Po), une licence en droit et une licence en sociologie à l'Université Paris-X, Bertrand Le Gendre entre comme journaliste au Monde en 1974[2]. Il y restera près de quarante ans, occupant successivement les postes de rédacteur à la rubrique Éducation (1974-1979), rédacteur puis chef adjoint du service des Informations générales (1979-1983), chef de la rubrique Justice (1983-1987), grand reporter (1987-1992), rédacteur en chef (1993-2006) et éditorialiste (2006-2011). Il est notamment à l'origine, avec Edwy Plenel, de révélations dans l'affaire du Rainbow Warrior[3] qui mènent à la démission du ministre de la Défense de l'époque, Charles Hernu, en 1985.

Directeur, également avec Edwy Plenel, de la collection « Au vif du sujet » aux éditions Gallimard de 1986 à 1989, il présente avec Marc Ferro l'émission hebdomadaire De l'actualité à l'histoire sur la chaîne Histoire de 1997 à 1999.

Il est professeur associé à l'université Paris II Panthéon-Assas (École de journalisme de l'Institut français de presse) de 2000 à 2011[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bottin mondain, édition 1969, p. 1177.
  2. a et b Jean-Baptiste Legavre, « Entretien avec Bertrand Le Gendre, ancien professeur associé »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur ecolejournalismeifp.com
  3. « In the so-called “Rainbow Warrior” affair, Plenel and his colleague Bertrand Le Gendre reported that high government officials had planned the bombing of the Greenpeace boat of that name that had come toNew Zealand to protest French nuclear tests in the region. »(en) Rodney Benson, « « La fin du Monde ? » Tradition and change in the french press », sur le site de la New York University

Liens externes[modifier | modifier le code]