Beppo di Massimi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Beppo di Massimi
Description de l'image Beppo de Massimi 00343.JPG.
Naissance
Bari (Italie)
Décès (à 85 ans)
Saint-Ay (France)
Nationalité Italien puis Français
Pays de résidence Italie, Espagne, France

Beppo de Massimi est un gentilhomme italien puis français, actif dans le domaine de l'aéronautique, né à Bari (Italie) le [1] et mort à Saint-Ay (Loiret, France) le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Beppo de Massimi obtient une licence de l'Institut technique de Naples[2].

Il s'engage en tant que volontaire dans l'aviation le au cours de la Première Guerre mondiale, il occupe un poste de lieutenant observateur de l’armée de l’air française[2].

Il est naturalisé français en août 1914[1].

Il devient par la suite l'un des tout premiers collaborateurs de l'entrepreneur français Pierre-Georges Latécoère qu’il a connu pendant la guerre dans les tranchées. Négociateur, il est désigné comme administrateur des lignes aériennes Latécoère à Madrid et intervient dans les débuts de la ligne en 1919, obtenant ainsi les autorisations de survol de l’Espagne auprès des autorités espagnoles[2].

Durant toute sa carrière aéronautique, il participe activement à la construction et à la réputation de la Ligne, défendant avec acharnement l’œuvre de Latécoère. En 1923, il est membre du conseil d'administration de la CGEA.

En 1933, lors de la création de la compagnie nationale Air France, il décide de se retirer à l’abbaye de Voisins dans la commune française de Saint-Ay, dans le département du Loiret. Il y décède en juin 1961.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de l'ouvrage Vent debout : histoire de la première ligne aérienne française paru aux éditions Plon (Paris, 1949) dans lequel il raconte son histoire aéronautique.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g « Cote 19800035/445/59626 », base Léonore, ministère français de la Culture
  2. a b et c Benoît Heimermann et Olivier Margot, L'aéropostale. La fabuleuse épopée de Mermoz, Saint-Exupéry, Guillaumet, Arthaud, , p. 146