Benillup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benillup
Blason de Benillup
Héraldique
Vue du village de Benillup.
Vue du village de Benillup.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté valencienne Communauté valencienne
Province Alicante (provincia).svg Province d'Alicante
Comarque Comtat
District judic. Alcoy
Maire
Mandat
Enrique Coderch Ferrando (PP)
Depuis 2007
Code postal 03827
Démographie
Gentilé Benilluper/a
Population 110 hab. (2013)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 45′ 12″ N 0° 22′ 46″ O / 38.75333333, -0.3794444438° 45′ 12″ Nord 0° 22′ 46″ Ouest / 38.75333333, -0.37944444  
Altitude 565 m
Superficie 338 ha = 3,38 km2
Divers
Saint patron Saint-Laurent
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Communauté valencienne

Voir sur la carte administrative de Communauté valencienne
City locator 14.svg
Benillup

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Benillup

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Benillup
Liens
Site web www.benillup.es

Benillup (en castillan et en valencien) est une commune d'Espagne de la province d'Alicante dans la Communauté valencienne. Elle est située dans la comarque du Comtat et dans la zone à prédominance linguistique valencienne[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localités limitrophes[modifier | modifier le code]

Le territoire municipal de Benillup confronte ceux de Almudaina, Benimarfull, Cocentaina et Millena dans la comarque du Comtat.

Histoire[modifier | modifier le code]

Son toponyme, qui signifie Fils de Loup ou Fils du Loup, est dérivé de l'arabe Bani (Fils) et du nom propre masculin d'origine latine Lupus (Loup)[2].

La localité, peuplée à l'origine de Musulmans, fut conquise par les Chrétiens vers le milieu du XIIIe siècle, mais elle resta un lieu presque entièrement peuplé de Morisques jusqu'à leur expulsion en 1609. Selon Escolano, Benillup qui appartenait alors aux Fenollar, une famille de chevaliers de la comarque d'Alcoià et comptait 37 familles, soit près de 150 habitants.

Pour surveiller cette population, le Patriarche Juan de Ribera y avait ordonné la création d'une rectorie de Morisques dès 1574. Elle servait à desservir la population du lieu ainsi que celle de la localité voisine de Benimarfull, qui ne fut érigée en paroisse indépendante qu'en 1663.

Après l'expulsion des Morisques, Benillup fut presque entièrement dépeuplé et laissé à l'abandon. Le 20 octobre 1612, Doña Eulalia Fenollar, veuve de Francisco Fenollar, de Penáguila, qui se réserve la pleine propriété des mûriers, octroie la première charte de repeuplement du lieu (9 familles) puis c'est Don Marco Marco Antonio Sisternes, à qui la seigneurie échoit entre temps, qui en accorde une deuxième le 14 mai 1628 à la suite de l'échec du premier repeuplement (15 nouvelles familles). Dans les deux cas, les droits de seigneurie ne sont que fonciers (distinction entre le domaine directe et le domaine utile concédé aux tenanciers, généralement sous forme emphytéotique, moyennant le paiement d'un droit annuel, en espèces ou en nature) ; la juridiction de Benillup (droits de justice) relevant alors de Don Sancho Ruiz de Lauria ou de Lihouri, qui entre autres titres, a celui de seigneur de la vallée de Travadell ou Vallée de Gorga[3]. La seigneurie de Benillup passe ensuite au Comte de Ròtova.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Officiellement, depuis 2010, Benillup blasonne comme suit : Ecu rectangulaire à pointe arrondie (écu ibérique). Coupé mi parti en chef, d'argent à un loup passant de sable, lampassé et armé de gueules. Coupé mi-parti en pointe, d'or à quatre bandes de sable. Pour timbre, une couronne royale ouverte (Résolution du 4 mai 2010 du Conseiller à la Solidarité et à la Citoyenneté, publiée au Journal Officiel de la Communauté Valencienne, le 13 mai suivant, sous le numéro 6 266)[4].

Le loup, dans la première partie de l'écu, fait référence au nom de la localité. La seconde partie de l'écu reproduit les armes de la famille Fenollar, seigneurs au début du XVIIe siècle du lieu, anciennement connu sous le nom de Benillup de Fenollar[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]