Bataille d'Utique (203 av. J.-C.)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bataille d'Utique (203))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille d'Utique.
Bataille d'Utique
Informations générales
Date 203 av. J.-C.
Lieu Utique (Tunisie)
Issue Victoire romaine mais repli romain
Belligérants
Carthage République romaine
Commandants
Hasdrubal Gisco Scipion l'Africain
Massinissa
Pertes
environ 3000
Deuxième guerre punique
Batailles
219 av. J.-C. : Sagonte
218 av. J.-C. : Cissa, Tessin, La Trébie
217 av. J.-C. : Èbre, Lac Trasimène
216 av. J.-C. : Cannes, Selva Litana (it), Nola (1re)
215 av. J.-C. : Cornus, Dertosa, Nola (2e)
214 av. J.-C. : Nola (3e)
213 av. J.-C. : Syracuse
212 av. J.-C. : Capoue (1re), Silarus, Herdonia(1re)
211 av. J.-C. : Bétis, Capoue (2e)
210 av. J.-C. : Herdonia (2e), Numistro
209 av. J.-C. : Asculum, Carthagène
208 av. J.-C. : Baecula
207 av. J.-C. : Grumentum, Métaure
206 av. J.-C. : Ilipa, Carthagène (2e) (ca)
204 av. J.-C. : Crotone
203 av. J.-C. : Utique, Grandes Plaines
202 av. J.-C. : Zama
Coordonnées 37° 03′ 24″ N 10° 03′ 44″ E / 37.056528, 10.06225837° 03′ 24″ Nord 10° 03′ 44″ Est / 37.056528, 10.062258

La bataille d'Utique est une bataille de la deuxième guerre punique.

Combats équestres[modifier | modifier le code]

Après avoir attiré la cavalerie carthaginoise hors de la ville, Massinissa fuit, poursuivi par les cavaliers carthaginois, après les avoir attirés vers les hauteurs. Il fit sortir la cavalerie romaine. Les Carthaginois s'enfuirent à leur tour et perdirent leurs chefs. Il y eut environ 3000 morts côté carthaginois.

Scipion assiège vainement Utique[modifier | modifier le code]

Après cela Scipion décide d'assiéger Utique, pillant les alentours de la ville et s'emparant d'autres bourgs voisins. Il décide ensuite de concentrer toutes ses forces contre Utique. Mais l'arrivée d'Hasdrubal Gisco avec 30 000 fantassins et 3 000 cavaliers et de Syphax avec 50 000 fantassins et 10 000 cavaliers, força Scipion à abandonner le siège après quarante jours.

Sources[modifier | modifier le code]