Barrage de Grosbois (Brenne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Barrage de Grosbois (Doubs).
Réservoir de Grosbois
Image illustrative de l'article Barrage de Grosbois (Brenne)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Subdivision Côte-d'Or
Coordonnées 47° 18′ 42″ nord, 4° 36′ 19″ est
Cours d'eau Brenne
Objectifs et impacts
Propriétaire Voies navigables de France
Date de mise en service 1838
Barrage
Type Barrage à contreforts
Réservoir

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Réservoir de Grosbois

Le barrage de Grosbois est un barrage situé à Grosbois-en-Montagne (France), sur le cours du Brenne (bassin de la Seine).

Description[modifier | modifier le code]

Ce réservoir couvrant 105 hectares, a une capacité de 9,2 millions de m3 d’eau. Sa profondeur maximale est de 20 mètres au niveau de la digue.

Le réservoir est propriété de l'établissement public des Voies navigables de France[1]. Il alimente le Canal de Bourgogne et sert de bassin d'alimentation en eau potable.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction du barrage a été terminée en 1838. Il a été consolidé en 1852. Un contre-réservoir a été rajouté en 1905[1]

Faune[modifier | modifier le code]

Le réservoir est site d'hivernage de nombreuses espèces d'oiseaux, parmi lesquelles on peut citer: la Sarcelle d'hiver, le Fuligule milouin, le Fuligule morillon et le Canard souchet.

C'est un site de passage pour le Milan noir, le Milan royal, le Canard chipeau, le Canard pilet, le Canard siffleur, le Grèbe huppé, le Grèbe castagneux et le Garrot à œil d’or[1].

Le site est classé à l'Inventaire national du patrimoine naturel comme Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique de type I[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Barrage de Grosbois (Brenne) sur Structurae.