BarlowGirl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BarlowGirl
Description de cette image, également commentée ci-après
De gauche à droite: Lauren, Alyssa et Rebecca Barlow
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock
Années actives 2004–2012
Labels Fervent Records
Site officiel « http://www.barlowgirl.com/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 25 septembre 2017)
Composition du groupe
Membres Alyssa Barlow
Becca Barlow
Lauren Barlow

BarlowGirl fut un groupe de rock chrétien américain formé à Chicago dans l'Illinois.

Membres[modifier | modifier le code]

Alyssa Barlow[modifier | modifier le code]

Alyssa Katherine Nicole Barlow (née le 4 janvier 1982) fut la guitariste de basse et la claviste pour BarlowGirl[1]. Elle partage également les voix principales avec sa sœur Lauren. Dès la quatrième année, Alyssa étudia à la maison[2].

À l'âge de 17 ans, Alyssa fut diagnostiquée avec le syndrome douloureux régional complexe (SDRC) suite à une cheville entorsée. Au début, Barlow a abandonné lorsque les médecins ont dit qu'elle ne marcherait plus jamais de façon normale[3]. Elle se rappelle d'entendre Dieu lui dire : « Mets tes béquilles par terre. Pas question d'en avoir de besoin de nouveau. » Un an plus tard, Barlow raconte que Dieu l'a complétement guérie du SDRC et des problèmes spirituels, et que sa mère et son chien ont par la suite également reçu une guérison physique[4].

Lauren Barlow[modifier | modifier le code]

Lauren Ashley Nicole Barlow (née le 29 juillet 1985) fut la batteuse pour BarlowGirl. Elle partage également les voix principales avec sa sœur Alyssa. Lauren est la plus jeune des trois sœurs. Ses sobriquets sont Lo-Lo et Odie. Dès la première année, Lauren étudia à la maison[2].

Barlow fut choisie en tant qu'éditrice générale pour le livre Inspired by Tozer en 2011, comprenant environ 60 membres de la communauté déclarée chrétienne qui furent inspirés par le théologue A.W. Tozer.[5] Des traductions internationales furent créées par des admirateurs, y compris une version en français canadien en 2014. Toutefois, selon une informaticienne pour BarlowGirl, les traductions furent rejetées par Barlow et n'obtiendront pas les droits légaux pour la publication[6].

Le 4 mars 2015, Jen Ledger, batteuse pour Skillet, prit une photo avec Barlow[7]. La photo fut populaire sur la page de Ledger, gagnant plus de 17 300 mentions « j'aime » et 200 commentaires[8]. Barlow a publiée une version noir et blanc de la photo, gagnant plus de 1 300 mentions « j'aime » et 60 commentaires.[9]

Rebecca Barlow[modifier | modifier le code]

Rebecca « Becca » Elizabeth Marie Barlow (née le 24 novembre 1979) fut la guitariste, munie de guitares acoustiques à 6 ou 12 cordes et électriques, et choriste pour BarlowGirl. Dès la septième année, c'est-à-dire l'enseignement secondaire, Rebecca étudia à la maison[2]. Par tradition, elle est la plus tranquille dans la bande.

Rebecca fut également guérie des troubles alimentaires, qu'elle avait développée près de l'âge de 18 ans. "Chaque fois que je me regardais dans le miroir, je me suis dit 'Mon doux, tu es si grosse. Tu parais terrible aujourd'hui.' Rien ne semblait s'améliorer, et je me sentais de plus en plus pire," elle a écrit. En lisant une histoire de magazine au sujet d'une femme confrontant un trouble alimentaire, Barlow a décidé de faire pareillement. Elle mangeait très peu et s'entrainait « pour deux ou trois heures par jour ». Elle fut éventuellement épuisée émotionnellement. « Lorsque j'avais 19 ans, je me suis retrouvée un jour avec ma joue collée contre la tuile froide du plancher de la salle de bain, où je n'avais plus rien à donner, je n'avais ni énergie ni espoir: j'en avais assez de mettre des efforts. Pendant que j'étais couchée là, Dieu a touché mon cœur. Il m'a démontré que tous mes efforts destructifs de m'amaigrir n'arrivèrent à me faire sentir mieux au sujet de moi-même [...] je suis tellement et entièrement reconnaissante pour Sa guérison que je me suis consacrée en ce moment-même de L'aimer et de Le servir pour le restant de mes jours[10]. »

Photos[modifier | modifier le code]

Opinions sociales[modifier | modifier le code]

Pureté[modifier | modifier le code]

« [J]e n’ai jamais été amoureuse d’une seule personne. Hormis un gars fou âgé de 14 ans qui m’a fait une demande en mariage à un concert, je n’ai jamais eu une seule personne qui m’a dit qu’elle était amoureuse de moi, et je n’ai pas encore dit la même chose à une autre personne. D’accord, j’irai de l’avant et je le dirai : je n’ai jamais même eu un copain. »

— Lauren Barlow, Inspired by Tozer[11]

La bande fut reconnue pour ses positions de pureté sexuelle (l'abstinence), de la modestie et de refuser les rendez-vous galants[12]. Le 3 juin 2003, BarlowGirl a dit, « Nous croyons que Dieu a un homme parfait déjà choisi pour nous; ainsi, nous n'avons pas besoin de s'inquiéter en le recherchant. Lorsque le moment sera opportun, nous saurons que Dieu va nous réunir. En attendant, nous ne sommes pas cachées dans un garde-robe afin d'éviter tous les mâles, nous continuons de vivre nos vies, mais sans la pression de devoir avoir un copain[13]. » Le 1 novembre 2011 dans son livre Inspired by Tozer, Lauren Barlow a clarifié que la bande a par la suite restreint ses croyances anti-sorties à « [l]a décision d'abansonner les sorties amoureuses casuelles »[11].

Partenaires de ministère[modifier | modifier le code]

De 2006 jusqu'à la fin de la bande, BarlowGirl avait un partenariat avec Mercy Multiplied aux États-Unis (désormais nommé Mercy Canada au Canada, et anciennement Mercy Ministries aux États-Unis), un organisme à but non lucratif cherchant à aider des femmes[14]. Cependant, la charité, fut controversée aux États-Unis et en Australie. Malgré cela, le partenariat demeurait et mena Lauren à choisir Nancy Alcorn, fondatrice de Mercy, comme l'une des 59 personnes contribuant à son livre Inspired by Tozer[11].

Les autres partenaires de ministère comprenaient la Billy Graham Evangelistic Association[15],[16] (y compris le groupe connexe La Bourse du Samaritain et son projet Opération enfant de Noël[17]), International Justice Mission, Joshua Harris et Joyce Meyer Ministries[14],[18].

Activisme anti-avortement[modifier | modifier le code]

Suite à la sortie de How Can We Be Silent, BarlowGirl a mené une campagne à court terme nommée Never Silence Life (« Ne jamais faire taire la vie ») en 2009 afin d'exprimer leurs opinions et préoccupations pro-vie pour la protection de la vie prénatale[19]. Mercy partage également des opinions pro-vie semblables[11]. La bande a un message pro-vie avec sa chanson « Tears Fall » de Love & War, chantée avec les Fisk Jubilee Singers[20].

Versets thématiques[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Album de Noël

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • More Than Music (2006), jumelé avec le « Fan Pack » (Ensemble des Admirateurs) du disque Another Journal Entry.
  • Our Journey… in Pictures (2009), facultativement jumelé avec le disque de compilation Our Journey… So Far. Leur amie de famille, Sarah Barlow, a aidé à créer la compilation de photos. Le nombre de livres publiés fut limité à 500, numéroté individuellement. Malgré le fait que le livre indique une date de publication de 2009, sa vente n'a pas débutée avant le mois de septembre en 2010.
  • Inspired by Tozer (2011) comprenait Lauren en tant qu'éditrice générale, en plus d'Alyssa et de Rebecca en tant que deux des 59 personnes contributrices. Une traduction en français, rejetée par Lauren, fut préparée en 2014.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Who is BarlowGirl? - Profile of Christian Rock Band BarlowGirl » [archive du ], Christianmusic.about.com (consulté le 1er juillet 2011)
  2. a, b et c The Old Schoolhouse BarlowGirl article
  3. Amy Hammond Hagberg, « Alyssa Barlow: Not the Same Old Song and Dance » [archive du ], positivelyfeminine.org (consulté le 20 juillet 2008)
  4. « Barlow Girl [sic] drops by RemedyLIVE », (consulté le 26 juillet 2017) : « (13:34) …and God just began to speak some different things to me, and then one day, He said: '"Put your crutches down. You're never gonna use them again.' And I put them down, and that pain was there, but each time I stepped, that pain got less and less. (14:14) After one year of that, I was completely healed. »
  5. Lauren Barlow, Inspired By Tozer, Regal, (ISBN 978-0-8307-5929-3, lire en ligne), p. 9
  6. Danette Chappell, « Re: (e-mail message) », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎
  7. « Finding Favour Wraps Recording New Album », sur New Release Today, (consulté le 20 septembre 2017)
  8. (en) Jen Ledger, « Instagram post », sur Instagram, (consulté le 20 septembre 2017) : « Today I got to catch up with a friend I haven't seen in years! We met back on my first ever tour with skillet:) @laurenbarlow it was so nice to see you!!! »
  9. (en) Lauren Barlow, « Instagram post », sur Instagram, (consulté le 20 septembre 2017) : « Haven't seen this one in ages! I had way too much fun tonight with @jenledger. Seeing her made my heart so happy! »
  10. (en) BarlowGirl et Andrew Barlow, More Than Music, Word Entertainment, LLC, , 53–54 p.
  11. a, b, c et d (en) Lauren Barlow, Inspired by Tozer: 59 Artists, Writers and Leaders Share the Insight and Passion They've Gained from A.W. Tozer, Gospel Light, , 37–39, 197 p. (ISBN 1441265880, lire en ligne)
  12. a et b (en) Danette Chappell, « BARLOWGIRL/GROUP 1 CREW JULY 28TH, 2007 @6:00PM » [archive du ], sur Musicians for Missions, (consulté le 2 janvier 2017)
  13. (en) BarlowGirl, « Who We Are » [archive du ], sur BarlowGirl.com, (consulté le 2 janvier 2017)
  14. a et b (en) BarlowGirl, « Ministries supported by BarlowGirl » [archive du ], sur BarlowGirl.com, (consulté le 2 janvier 2017)
  15. (en) BarlowGirl, « "Hallelujah (Light Has Come)" Music Video Premiere » [archive du ], sur BarlowGirl, (consulté le 19 décembre 2016)
  16. (en) BarlowGirl, « HALLELUJAH (Light Has Come) », sur Billy Graham Evangelistic Association, (consulté le 19 décembre 2016)
  17. (en) Ada Evening News, The Ada News, « BarlowGirl encourages Ada residents to give simple gifts », The Ada News,‎ (lire en ligne)
  18. (en) Joyce Meyer Ministries, « BarlowGirl's Becca's testimony on Joyce Meyer », sur YouTube, (consulté le 2 janvier 2017)
  19. (en) « Never Silence Life » [archive du ], BarlowGirl (consulté le 7 avril 2012)
  20. Love & War.
  21. (en) American Bible Society, « Barlow Girl: Will The World Remember Our Generation? », sur GodTube, (consulté le 2 janvier 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

« http://www.barlowgirl.com/farewell »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)