Bardcore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Bardcore (du mot celtique « barde » qui signifie «poète» ou «conteur») [1] ou tavernwave est un mème Internet apparu en 2020 consistant à faire des remakes médiévalisés de chansons pop à succès. [2]

Historique[modifier | modifier le code]

Avant 2020, certaines adaptations médiévales individuelles de musique populaire avaient attiré l'attention sur YouTube, comme la version d'Algal the Bard de Toxicity, un titre de System of a Down qui a attiré des millions d'auditeurs après sa publication en décembre 2017[3].

Cependant, le journal The Guardian date l'origine du bardcore comme une tendance distincte au 20 avril 2020, pendant le confinement de la pandémie COVID-19, lorsque un YouTuber allemand de 27 ans, Cornelius Link, a publié "Astronomia (Medieval Style)". Le morceau est un remake du titre d'électronique sorti en 2010 "Astronomia" de Tony Igy , qui avait gagné une large attention en tant que bande originale du Coffin Dance Meme[2] .

Link a enchaîné quelques semaines plus tard avec une version instrumentale de style médiéval du titre " Pumped Up Kicks " de Foster the People, qu'un YouTuber canadien, [4] Hildegard von Blingin '(un jeu de mot avec le nom de la compositrice médiévale ) [5] a re-publié avec une piste vocale supplémentaire utilisant une adaptation médiévalisée des paroles originales. Fin juin, les deux versions avaient atteint 4 millions de vues[2]. Hildegard von Blingin 'a également repris Bad Romance de Lady Gaga, Creep de Radiohead et Jolene de Dolly Parton, changeant le rythme et les paroles pour s'adapter au genre.

D'autres Youtubers, notamment Graywyck, Constantine et Samus Ordicus, ont suivi le mouvement[2]. Elmira Tanatarova suggère, dans le magazine iD, que le bardcore "porte avec lui le poids des années de mèmes faits sur l'époque médiévale, et la sombre obscurité de cette période qui fait appel à l'humour existentiel de la génération Z "[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Prithee! Bardcore is the medieval music trend taking over YouTube », daze digital,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juillet 2020)
  2. a b c et d « Never mind the ballads! How bardcore took over pop music », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 3 juillet 2020)
  3. Lori Dorn, « An Incredible Medieval Cover of System of a Down’s ‘Toxicity’ Performed on Traditional Instruments », Laughing Squid,‎ (lire en ligne, consulté le 11 juillet 2020)
  4. Lindsey Romain, « Medieval Cover of “Jolene” Is a Bardcore Banger », Nerdist Industries,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juillet 2020)
  5. « Q&A Time! Talking Bardcore & Roleplaying with Hildegard von Blingin », Beasts of War Ltd.,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juillet 2020)
  6. Elmira Tanatarova, « Exploring Bardcore: YouTube’s obsession with medieval covers of Lady Gaga », i-D,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juillet 2020)