Tal Farlow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tal Farlow
Description de l'image Tal Farlow 5.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Talmage Holt Farlow
Naissance
Greensboro
Décès (à 77 ans)
New York

Talmage Holt Farlow (Greensboro, Caroline du Nord (États-Unis), -New York, ) dit Tal Farlow est un guitariste de jazz américain.

Carrière[modifier | modifier le code]

Bien que son père fût musicien amateur, Tal ne commence la guitare qu'en 1942. Il joue quelque temps avec le pianiste Jimmy Lyons. Pendant six mois il joue à New York dans le trio de la pianiste Dardanelle, travaille aux côtés des guitaristes Bop Sal Salvador et Jimmy Raney. En 1946, il commence à travailler avec la vibraphoniste Marjorie Hyams (en) dont le trio se produisait en alternance avec le trio de Parker, puis dès 1948, il est embauché par Buddy DeFranco et ensuite par le trio de Red Norvo avec Charlie Mingus à la contrebasse. Il intègre brièvement le Gramercy five du clarinettiste Artie Shaw.

Reconnu comme l'un des meilleurs musiciens à la guitare, il est récompensé par la revue Downbeat en 1954. Tal enregistre plus d'une demi-douzaine d'albums sous son nom, pour Blue Note et Verve, entre et , année où il se retire de la scène du jazz pendant une dizaine d'années, fait un come-back en 1969 dans le cadre du Newport all stars de George Wein, joue au Frammi's club, et fait de nouveau un break de cinq ans. À partir de 1975 il se produit régulièrement en tournées notamment avec George Duvivier ou Tommy Flanagan.

De 1985 à 1991, Tal Farlow a beaucoup tourné (France et Europe) en duo (parfois quartet) avec son compère le guitariste de jazz français Philippe Petit. Ils enregistrent à Paris en 1991 un album en duo : Standards Recital.

Style[modifier | modifier le code]

Sa virtuosité ouvre la route à une école d'improvisateurs à l'attaque dure et agressive, et porte la guitare loin de la douce sonorité du cool jazz.

C'est le meilleur représentant du style hard bop.

Biopic[modifier | modifier le code]

Un film sur sa vie Talmage Farlow a été tourné en 1981 par le réalisateur Lorenzo DeStefano.

Discographie[modifier | modifier le code]

Le cœur de l'activité de Tal se situe entre et . C'est-à-dire l'ensemble du leg Clef/Norgran-Verve, augmenté d'une première et plus secrète session sous son nom chez Blue Note. Il ne s'agit pas ici, bien entendu, de porter un jugement de valeur sur les différentes "périodes" de Tal, mais il est indéniable qu'il ne reviendra jamais au niveau de qualité et d'inspiration (pour ne rien dire de sa technique impeccable) dont la période relativement brève passée chez Verve témoigne. La deuxième partie de cette discographie mentionnera de nombreux enregistrements effectués pendant ce "lustre" glorieux. Le niveau est, naturellement, identique à celui des enregistrements effectués sous son nom. Des tout premiers témoignages en trio avec Dardanelle de (s'agit-il du plus ancien document enregistré de notre héros ?) jusqu'à sa participation à celui de Red Norvo, accompagné par Red Mitchell () c'est un Tal impérial et souverain que nous pouvons entendre, qu'il soit leader ou sideman.

Le Leader[modifier | modifier le code]

  • Tal Farlow Quartet, BLP 5042, Van Gelder Studios in Hackensack, New Jersey ; 11 avril 1954. (rééd. japonaise, fac-sim. CD. TOCJ-9225)
  • The Tal Farlow Album, Polydor Japan (Norgran MGN-1074 / Verve UMV2584), Fine Sound Studios, New York City ; 2 juin 1954 ; (rééd. japonaise, fac-sim. de MGN-19, CD. UCCV-9474), contient les huit titres originaux. Une autre réédition japonaise propose quatre titres complémentaires issus de la session Swing Guitars, MGN-1033 d'). Tal y est accompagné, comme l'album Blue Note précédent, au sein d'un quartet, par un autre guitariste, ici Barry Galbraith. C'est le seul disque Verve où l'on rencontre cette configuration à deux guitares.
  • Autumn in New York, Norgran MGN-1097 (UCCV-9410) / Verve 2304 321), Radio Recorders, Hollywood, Los Angeles ; 15 et 16 Novembre 1954. (rééd. japonaise CD. POCJ-2591) À noter que le vinyle est également connu sous The Artistry of Tal Farlow, MGN 1014 (couverture différente) (rééd. japonaise, fac-sim. CD. UCCV-9168)
  • The Interpretations of Tal Farlow, Norgran MG N-1027 / Verve UCCV-9409, 1955 (rééd. japonaise, fac-sim. CD. POCJ-2753). Comme précédemment, le vinyle est connu sous le titre Fascinatin' Rhythm (sous-titré The Guitar Artistry of Tal Farlow), Verve MGV-8011, 1955 (couverture différente). N'a pas été réédité sous cette seconde incarnation en CD. L'amateur éclairé ne laissera pas de bien distinguer ce sous-titre du titre de la pénultième session (MGV2588), ou peu s'en faut, de notre Héros...
  • Swing Guitars, MGN 1033, session d'. Quatre titres confiés à Tal, Barney Kessel et Oscar Moore se partageant, avec une équité relative, le reste de cet album essentiel. Pas de réédition à l'identique ni à part en CD.
  • A Recital by Tal Farlow, Norgran 1027 / Verve MV2586, Radio Recorders, Los Angeles, Californie ; 3 et 4 mai 1955. (Rééd. japonaise CD. POCJ-2137)
  • The Swinging Guitar of Tal Farlow, Verve MGV 8201 (2304 211), Fine Sound, New York, 31 mai 1956. Rééd. CD. augmentée de deux prises alternatives et de "Gone with the Wind", Verve 559515-2. Rééd. japonaise à l'identique, sans les prises alternatives, etc., CD. UCCU-6197)
  • Tal, Verve MGV 8021 (UMV2565), New York City ; May 31, 1956. (rééd. japonaise, fac-sim. CD. POCJ-9127)
  • Fuerst Set, Xanadu 109. Enregistrement privé dans l'appartement d'Ed Fuerst, 71st Street, New York, 18 Decembre 1956. (Rééd. japonaise, fac-sim. CD. TKCB-71530)
  • Second Set, Xanadu 119. Date et lieu identiques que précédemment. (Rééd. japonaise, fac-sim. CD. TKCB-71531). Ces deux CD. sont sortis en coffret sous le titre Complete 1956 - Private Recordings, Definitive Records, DRCD 11263.
  • This is Tal Farlow, Verve MGV8289, 17 et 18 février 1958 (studio WOR, NYC) (Réédition en cd. chez Verve Elite Edition, avec prises alternatives, et interview de Tal dans le livret), Verve 314 537 746-2. Réédition japonaise, à l'identique, sous boîtier, CD. POCJ-2592)
  • The Guitar Artistry of Tal Farlow, Verve 6143 (MGV2588), 1959 (NYC) (rééd. japonaise, LP, fac-sim.coll. "Immortal Jazz on Verve VIII vol. 6 E). À Noter une réédition italienne soignée, Jazz 33 Giri – 89, coll. "I Grandi Capolavori in Vinile". Réédition japonaise, sous boîtier, à l'identique (avril 2021) au format CD, UCCU-41009, avec couvertures originales. C'est la première fois que cette session est éditée à part dans ce format. Le fac simile du dos de la pochette reproduit la pochette originale, mais la qualité de la reproduction (photo de Tal Farlow) n'est pas irréprochable.
  • Tal Farlow Plays the Music of Harold Arlen, Verve MV2589 (MGV 8371 and CSD1357), 1959 (NYC). (rééd. japonaise, LP, fac-sim.coll. "Immortal Jazz on Verve VIII vol. 6 F). The Guitar Artistry et the Music of Harold Arlen représentent une seule et, si l'on peut dire, même et ultime session des 15 & . Tal s'était éloigné de la scène new-yorkaise et des studios, dès 1958, après avoir épousé Tina Loewe. Cette ultime session marque donc déjà une première rupture avec le flux assez régulier des sessions précédents. Il s'agit là de sa dernière collaboration pour ce label... Ce sont les seuls enregistrements Verve du guitariste qui sont sortis en mono (MGV8370/71) puis en stéréo (MGVS6143/44). C'est d'ailleurs la version stéréo de ces enregistrements qui avait eu les faveurs des éditeurs du précieux coffret Mosaic signalé plus bas (cet ensemble en constitue l'intégralité du septème CD). Réédition japonaise, sous boîtier, à l'identique (avril 2021) au format CD, UCCU-41010, avec couvertures originales. Comme pour la session précédente, c'est une première en CD, en tiré à part. Il est dommage que cette mouture, attendue et assez soignée, n'ait pas privilégié la version mono de ces enregistrements (alors que le fac-simile des couvertures, MGV8370 et MGV8371, est bien celui des versions mono), et cela d'autant plus que le mastering est très proche, et semble directement provenir, de celui du coffret Verve/Mosaic (minutage strictememnt semblable pour les 15 titres de ces deux sessions) où ils avaient fait leur première apparition en CD, dès 2004, et déjà en stéréo. Cela est doublement regrettable.
  • The Return of Tal Farlow, Prestige 7732 / OJCCD 356-2, 1969 (NYC)
  • A Sign of the Times, Concord CJ26 (LP) / CCD-4026 (CD), 1976 (Coast Recorders (San Francisco))
  • On Stage, Concord CJ143 (LP) / CCD-4143-2, 1976 (Concord Jazz Festival (Californie))
  • Trinity, CBS/Sony Japan 25 AP 597 (LP) / Columbia COL 476580 2 (CD), 1976 (NYC)
  • Trilogy, Inner City Records, 1976 (NYC)
  • Tal Farlow'78, Concord CJ57 (LP), 1977 (Bell Sound Studios (NYC))
  • Live at the Public Theater and the Penthouse Session, Productions A-Propos, 1980 (New Jersey)
  • Chance Meeting, Guitar Archives GTR-0003, 1980 (Rumson (New Jersey))
  • Chromatic Palette, Concord CJ154 (LP) / CCD-4154 (CD), 1981 (NYC)
  • Cookin' on all Burners, Concord CJ204 (LP) / CCD-4204 (CD), 1982 (NYC)
  • The Legendary Tal Farlow, Concord CJ266 (LP), 1984 (studio Sage and Sound (Hollywood))
  • Poppin' and Burnin, Verve 815 236-1, 1984. Il convient ici de faire un sort tout particulier à ce double album. Il ne s'agit pas seulement d'une anthologie tardive : en effet, si la face A contient les cinq derniers titres de The Interpretations of Tal Farlow (aka Fascinatin' Rhythm) (1955), (face B du vinyle) et la face B les quatre premiers titres de This is Tal Farlow (1958) (face A du vinyle) ; les faces C et D colligent cinq titres d'une session médiane (11 février 1956), et demeurée jusqu'alors inédite et comme interdite. Le coffret Mosaic, vingt ans après et avec beaucoup de suite, augmentera encore de deux prises alternatives, elles aussi inédites et nécessaires, cette rare et précieuse séance. Tal, magnifique, sinon munificent, y est accompagné et comme porté, par Hank Jones, Oscar Pettiford, Ray Brown et Henry Bellson. Noter que le quintette se transforme en trio (guitare, piano et basse) pour un titre "The Way You Look Tonight". (Il n'existe pas de réédition en CD de cet album hybride, non plus que de cette dernière, sinon occulte, session, dont c'est la seule incarnation au disque, si l'on excepte bien entendu la réédition collective chez Mosaic).
  • Standards Recital, FD Music 151932 (réédité sur le label Elabeth), enregistrement en duo avec le guitariste Philippe Petit, 1991 (Studio des Dames (Paris)

L'intégralité des enregistrements pour le label Norgran/Verve a été recueillie et publiée par Mosaic, dans un coffret raisonné, illustré et commenté, sessions par sessions, paru en 2004. Il comprend 7 cds. (Mosaic B0002992-02). Toutefois, trois titres pour le label Decca y ont été intégrés (séances des 1er juillet et , Los Angeles Dancing on the Ceiling, 12" LP Decca DL 5501). Pour mémoire, Jimmy Raney joue sur les cinq autres titres.

Tous les disques de Tal pour le label Verve ont fait l'objet d'une réédition à l'identique en CD (fac-simile ou sous boîtier) à l'exception de Poppin' and Burnin'. The Guitar Artistry of Tal Farlow et Tal Farlow Plays the Music of Harold Arlen, qui n'avaient perdurés jusqu'à très récemment que sous leur forme originale, viennent d'être réédités au format CD HQCD au Japon, sous les références UCCU-41009 et UCCU-41010 (Voir plus haut). Il faut signaler ici, encore et sans relâche, la bénédictine attention apportée aux rééditions nippones, méticuleuses et toujours très soignées (qu'il s'agisse du mastering ou de la présentation... au format mini lp particulièrement). Tal a bien entendu participé à de très nombreux enregistrements en tant que sideman. S'il est difficile et prétentieux d'être exhaustif, au moins est-il possible de côter ici quelque séances importantes auxquelles il a imprimé sa marque inimitable et son style fluide et tendu tout à la fois, direct, mais discrètement sophistiqué, aux côtés, entre autres, de Red Norvo, Artie Shaw et Buddy DeFranco... Suivent ici quelques enregistrements remarquables et parfois peu ou moins connus :

Le Sideman[modifier | modifier le code]

  • Gold Braid, The Dardanelle Trio [Marcia Marie Mullen] aka Dardanelle Breckenbridge, New York City ; Trois séances : les 12, 24 & (Dardanelle - vb ; Tal Farlow - g ; Paul Endefield - b). Rééd. à l'identique Audiophile Records, 1983, AP-32.
  • Move !, The Red Norvo Trio (with Tal Farlow & Charlie Mingus) (Savoy, 1995, MG 12088). Trois séances : , et . À compléter avec The Red Norvo Trio featuring Tal Farlow - Charles Mingus The Red Norvo Trio (Natural Organic 7001). Enregistrements approximativement datés de fin 1950 début 1951. On pourra également se reporter à The Savoy Sessions. The Red Norvo Trio with Tal Farlow and Charlie Mingus, Savoy SJL2212, 2 LP, 25 titres. (Rééd. 1995, CD Savoy SV 0267, 20 titres, cinq prises alternatives omises sont dues aux contraintes de minutage), les dates sont identiques à celles de Move !. Le label Swing en fit une édition sous le titre Men at Work (cd. plus bas, section Anthologie). L'ensemble des faces enregistrées par ce trio ne semble pas avoir fait l'objet d'une réédition à part et rationnelle (intégralité des prises abandonnées, etc.)
  • The Modern Red Norvo, Savoy Jazz, SVY 17113, 2 CD (2002). Corrige les références précédentes. Cette compilation n'est pas uniquement consacrée au trio Norvo/Farlow/Mingus, puisque les 8 premières pistes du premier CD reproduisent les faces, originellement sous label Dial, masters et une selection de prises alternatives, enregistrées avec Charlie Parker et Dizzy Gillespie, le 6 juin 1945. Les douze pistes suivantes et l'intégralité du second CD recueillent, avec de nombreuses prises alternatives, dont certaines inédites au disque, ce qui paraît être la totalité des faces enregistrées en trio avec Tal Farlow. C'est l'édition qu'il convient donc de recommander puisqu'elle porte de 25 à 33 le nombre de prises enregistrées entre le 3 mai 1950 et le 13 avril 1951 (Los Angeles et Chicago).
  • New Faces - New Sounds, Gil Mellé Quintet/Sextet (Blue Note "Modern Jazz Series" LP 5020). Deux séances : et . Tal participe à la seconde (4 titres).
  • Gil Mellé with Urbie Green and Tal Farlow, Gil Mellé (BLP 5033). La séance est datée du . L'ensemble des faces pour Blue Note, augmentées de plusieurs autres sessions (où l'on pourra entendre Lou Mecca et Joe Cinderella), ont été passionnément assorties en un double CD intitulé Gil Mellé The Complete Blue Note Fifties Sessions (CD Blue Note 95718).
  • Howard McGhee Volume 2 (BLP 5024) ; WOR studios, New York City ; . Cet enregistrement précède donc d'une année, pour le même label, la première séance de Tal sous son nom (Tal Farlow Quartet, Blue Note 5042, millésimé du )
  • Artie Shaw and His Gramercy Five "Six Star Treats" (The Complete Commercially Released Recordings), Jasbox 20-5 (Les séances avec Tal, toutes datées de , se trouvent à la fin du CD. 2, sur l'ensemble du CD. 3 & au début du CD 4) Les autres guitaristes qui officient sont, entre autres, Jimmy Raney, George Barnes et Joe Puma...
  • Leonard Feather Presents Oscar Pettiford Sextet, vol. 1 (Swing M. 33.326). New York ;
  • Cats vs. Chicks (A Jazz Battle Of The Sexes) Clark Terry and His Septet vs. Terry Pollard and Her Septet (MGM Records E-255). Deux sessions new yorkaises en date du . Deux faces, deux guitaristes. Tal (face A) est opposé à Mary Osborne (face B), et la Dame fait mieux que donner le change. Rééd. en CD. Hot vs. Cool/Cats vs. Chicks, Original Long Play Albums (OLP #11)
  • Ada Moore with Tal Farlow, John LaPorta... (Debut Record "Jazz Workshop", vol. three DLP 15). Session new-yorkaise du
  • Cooking the Blues, Buddy DeFranco Quintet, Los Angeles, (Verve Records, Clef Series MGV-8221)
  • Sweet and Lovely, Buddy DeFranco Quintet, Los Angeles, trois séances : 1er sept. 1954 et les 12 et 26 août 1955 (Verve Records, Clef Series MGV-8224). Tal est présent sur 5 des 7 titres (12 et 26 août 1955). Ces deux disques ont été réédités à l'identique et sous boîtier (respectivement CD. UCCU-9763 et UCCU-9955) par les japonais, et ont également fait l'objet d'une excellente et très judicieuse publication délicatement assemblée par l'infatigable label espagnol Fresh Sound (CD Lonehill, LHJ 10358)
  • Red's Rose Room, Red Norvo and his Sextet (LXA-3034). Deux séances : 19/ et . Importants et splendides témoignages de l'art du guitariste, contemporains de la grâce toute arachnéenne dont témoignent ses premiers enregistrements pour Verve, ces deux sessions se situant précisément entre The Tal Farlow Album et Autumn in New York (cd. plus haut). (Précieuse rééd. CD. Just a Mood. The Red Norvo Small Bands, RCA/BMG "Bluebird" ND86278)
  • An Evening with Anita, Anita O'Day (Norgran MGN-1057) Tal est présent sur quatre des douze titres de cet album (3e séance du ). Barney Kessel joue également sur quatre titres (1re séance du ), la seconde séance du ne comportant pas de guitariste. Rééd. fac-simile et sous boîtier par les japonais (CD. UCCV-9635)
  • Complete Recordings with Tal Farlow & Red Mitchell Red Norvo (American Jazz Classics 99039). Enregistrements effectués les 6 et . Il s'agit de la réédition en CD du vinyle Red Norvo with Strings Fantasy 3-218 augmentée de quatre prises qui n'y avaient pas été retenues originellement. Les trois titres furtifs qui concluent cette heureuse réédition sont ceux qui ouvrent le coffret Mosaic mentionné plus haut (2 sessions Decca de 1952).
  • Up, Up and Away, Sonny Criss (Prestige PR-7530). Séance du .
  • Newport All-Stars, George Wein (Atlantic SD 1533). New York, 26 et . Barney Kessel participe aux festivités. Tal y joue également de la guitare basse... Réédition japonaise à l'identique (WPCR-27214).
  • Mostly Flute, Sam Most (Xanadu 133). Session du .
  • Like Someone in Love, Buddy DeFranco (Progressive PCD 7014). Session captée le .
  • Project G-5 (Tribute to Wes Montgomery), Evidence Music, ECD 22101. Enregistré le à Indianapolis. La contribution de Tal pourra être entendue sur les pistes 3 et 11, Four on Six et Naptown Blues, deux compositions du géant... d'Indianapolis.

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • Tal Farlow, Jazz Masters 41, Verve 527 365-2 (1995). Le florilège puise, sans considérations chronologiques et avec une austérité qui n'est pas sans élégance, dans le corpus classique et raisonné des disques enregistrés pour le label Verve, agilement condensé en 16 titres. C'est la simplicité même faite CD. Le premier choix, littéralement et dans tous les sens, mais en première approximation.
  • Tal Farlow. Modern Jazz Archive, Membran Music Ltd./International GmbH, 221964-306, 2 CD. (2004). Cette anthologie ne trouve sa raison d'être que dans la biographie très détaillée, assortie de quelques photos, reproduite dans le livret de 20 pages. Les transferts assez moyens de l'ensemble ne permettent pas de recommander sans réserve cette édition. Le premier disque est consacré aux faces gravées entre 1950 et 1951 avec Red Norvo et Charles Mingus ; le second résume en 12 titres la période Verve, à l'exception de la piste 5 : "Skylark" (session Decca du 16 octobre 1952 en trio avec Red Norvo et Red Mitchell) qui inaugure, accompagnée de deux autres titres, le coffret Mosaic décrit plus haut. (A noter que trois titres des sessions enregistrées avec Red Norvo n'y sont, assez curieusement, ni datés, non plus que localisés : "Mood Indigo", "Prelude to a Kiss" et "'Deed I Do". Ils semblent bien tous les trois appartenir à la séance chicagoane du 13 octobre 1950).
  • The L.A. Sessions. Tal Farlow Guitar Genius, Giant Steps Records, GSCR018, (2006), 2 CD. La quasi totalité de cette belle anthologie est consacrée à la période Verve de l'Octopus. Elle s'écarte toutefois d'une stricte anthologie puisqu'elle reprend dans leur déploiement historique et leur native intégralité The Artistry of Tal Farlow (15 & 16 novembre 1954), The Interpretations of Tal Farlow (17 janvier 1955), Swing Guitars (25 avril 1955) et A Recital by Tal Farlow (3 & 4 mai 1955). Ces quatre albums originaux sont complétés par trois séances avec le trio de Red Norvo, six titres comme assortissants le tout, enregistrés entre le 3 mai 1950 et le 13 avril 1951. Ces faces en trio, voir plus haut, ont été rééditées sous diverses formes dont il est impossible ici, de signaler toutes les singulières métamorphoses. Se distingue, entre autres, une élégante et précise réalisation collective (Jazz from America on Disques Vogue, CD. 16, 2015, Sony Music 888751 40962), qui reprend The Red Norvo Trio. Men at Work, vol. 1 & 2 (Swing M 33.302/3). Tout a été enregistré à Los Angeles, comme mentionné dans le titre, à l'exception de la séance du 31 octobre 1950, captée à Chicago... on regrette un peu cet impair géographique.
  • The Heart & Sould of Tal Farlow, AVID Entertainment, AMSC 923 (2007), 2 CD. Le choix, sagace encore une fois, est celui de reproduire dans leur plénitude une suite homogène de disques plutôt que de proposer un horizon plus bigarré et partant subjectif d'une partie seulement du Leg Verve. La chronologie est, encore une fois, très ponctuellement respectée. Ainsi, The Tal Farlow Album (2 juin 1954), The Interpretations of Tal Farlow (17 janvier 1955), Swing Guitars (25 avril 1955), A Recital by Tal Farlow (3 & 4 mai 1955) et Tal (31 mai 1956) sont-ils reproduits avec une belle et radieuse intégrité. Coffret indissociable du suivant.
  • Tal Farlow Three Classic Album Plus, AVID Entertainment, EMSC 1086 (2013), 2 CD. Intéressante et vigoureuse anthologie rigoureusement chronologique, quoique très ramassée, qui déploie comme en un triptyque : The Artistry of Tal Farlow (aka Autumn in New York) (15 & 16 novembre 1954), The Swingin' Guitar of Tal Farlow (31 mai 1956) et This is Tal Farlow (17 & 18 février 1958). Elle propose enfin, ce qui la distingue d'une banale mosaique sans reliefs, Tal Farlow Plays the Music of Harold Arlen (15 & 16 décembre 1959), malheureusement mutilé du dernier titre, pour de contingentes raisons de minutages. Le son est rond et plein, le mastering est bon (un peu réverbéré) et semble ne pas uniquement procéder du coffret Mosaic. La documentation reproduit, parfois partiellement, les notes originales dans une mise en page qui, si elle n'est pas sans recherche, peut cependant paraître quelque peu entassée. Il s'agit, avec le coffret Mosaic, d'une des très rares incarnations en CD, bien qu'accourcie d'un titre, de la pénultième séance du Talmage pour Verve. Elle complète heureusement le précedent coffret chez le même éditeur, portant à sept le nombre de disques intégralement reproduits, à l'exception de la version abrégée d'un titre du rare Tal Farlow Plays the Music of Harold Arlen. Manquent donc deux sessions pour parvenir à une vériatble intégrale Verve : la séance restée longtemps inédite (cf. plus haut), du 11 février 1956 (cinq titres), et la brunante session recueillie dans The Guitar Artistry of Tal Farlow (Verve 6143 - MGV2588) des 15 & 16 décembre 1959 (sept titres).



Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :