B-Real

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
B-Real
Description de cette image, également commentée ci-après

B-Real en concert au Bonnaroo Music Festival en 2006.

Informations générales
Nom de naissance Louis Freese
Naissance (46 ans)
Los Angeles, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop[1]
Années actives Depuis 1988[2]
Labels Columbia Records, Ruffhouse, Duck Down Records, Goliath
Site officiel breal.tv

B-Real, né Louis Freese le à Los Angeles, en Californie, est un rappeur et acteur[3] américain. Il est surtout connu pour être le leader du groupe de hip-hop Cypress Hill.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 2 juin 1970 à Los Angeles[1] d'un père mexicain et d'une mère cubaine. B-Real quitte son père à 5 ans avec sa mère et sa sœur pour vivre à South Gate. Il finit ensuite par habiter South Central Los Angeles[3], l'une des zones les plus dramatiquement rongées par les gangs et le crack de toute la métropole. Il rencontre à la Bell High School les frères Reyes, alias Sen Dog et Mellow Man Ace, avec lesquels il fonde le groupe musical Cypress Hill[1]. Sen Dog, alors membre du South Swan Blood, branche du gang de rue d'origine afro-américaine des Bloods, y fait entrer B-Real qui devient dealer. Son mode de vie lui vaut finalement de recevoir une balle dans un poumon en 1988, événement qui lui donne à réfléchir ainsi qu'à Sen Dog et les amène à quitter le gang pour se consacrer au hip-hop.

B-Real est caractérisé par une voix unique, un phrasé haché et particulièrement percutant. Ses textes sont souvent introspectifs, basés sur son expérience des rues de Los Angeles[4]. S'il s'exprime dans la majorité de ses titres en anglais, il rappe également en espagnol, sa langue d'origine, notamment sur tout l'album intitulé Los Grandes Éxitos En Español.

B-Real s'est également impliqué dans de nombreux projets musicaux parallèles. Il forme le groupe de rap metal, Kush, avec le guitariste des Deftones Stephen Carpenter et les membres de Fear Factory Christian Olde Wolbers et Raymond Herrera[5],[6]. Selon B-Real, Kush est plus agressif que les autres groupes du genre[6]. Il se lance également dans la production, notamment avec son groupe de rap hardcore The Psycho Realm[7]. Le groupe publie deux albums, The Psycho Realm en 1997, et A War Story en 2000[1]. En 1998, il joue brièvement dans Les Razmokets, le film[8].

La plus importante partie de sa carrière ayant été consacrée à Cypress Hill, B-Real entame un parcours solo. Il publie son premier album Smoke N Mirrors le 24 février 2009[9], qui atteint la 148e place du classement Billboard 200[10]. Début 2012, B-Real apparaît sur le single Untouchable de la chanteuse française Lætitia Larusso. En 2014, il publie une mixtape intitulée Prohibition en duo avec le rappeur Berner (Taylor Gang).

Il possède également un « dispensaire médical » de cannabis, le Dr Greenthumb Delivery à Santa Ana - Orange County dans la région de Los Angeles. Aussi une webtv dans son studio à Los Angeles[11].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Smoke N Mirrors

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2005 : The Gunslinger
  • 2006 : The Gunslinger Part. II: Fist Full of Dollars
  • 2007 : The Gunslinger Part III: For a Few Dollars More
  • 2010 : B-Real Presents: The Harvest
  • 2014 : Prohibition
  • 2015 : The Prescription

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Prohibition (avec Berner)
  • 2015 : Prohibition part. 2 (avec Berner)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Stewart Mason, « B-Real Biography », sur AllMusic (consulté le 2 septembre 2015).
  2. (en) « Interview - Mental Hollow Points with B-Real of Cypress Hill », sur latinrapper.com (consulté le 2 septembre 2015).
  3. a et b (en) « B-Real Official Website Bio », sur brealonline.com (consulté le 2 septembre 2015).
  4. (en) Pete Lewis, « B-Real interview », sur Blues and Soul,‎ (consulté le 2 septembre 2015).
  5. Corey Moss, « With Kush Record Done, B-Real Keepin' Real Busy », MTV News,‎ (lire en ligne).
  6. a et b Ryan J Downey, « B-Real Finishing Up Kush LP, Going Grimmer For Next Cypress Hill Album », MTV News,‎ (lire en ligne).
  7. (en) « Latin Hip Hop News - Psycho Realm Conducts their Sick Symphonies », sur latinrapper.com (consulté le 2 septembre 2015).
  8. (en) « B-Real: Pay It Forward », sur HipHopDXdate=23 septembre 2010 (consulté le 2 mai 2012).
  9. (en) Matt Rinaldi, « Smoke N Mirrors Overview », sur AllMusic (consulté le 2 septembre 2015).
  10. (en) « Smoke N Mirrors Awards », sur AllMusic (consulté le 2 septembre 2015).
  11. (en) « BREAL.TV, Live Streaming Network Site founded by B-Real of Cypress Hill », sur BREAL.TV (consulté le 11 août 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]