Bănel Nicoliță

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bănel Nicoliță
Image illustrative de l’article Bănel Nicoliță
Nicoliță en 2011
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Roumanie CS Făurei
Biographie
Nationalité Drapeau : Roumanie Roumain
Naissance (35 ans)
Lieu Făurei, Județ de Brăila
Taille 1,75 m (5 9)
Poste Milieu offensif
Pied fort Les deux
Parcours junior
Années Club
1992-1993Drapeau : Roumanie Unirea Făurei
1993-2001Drapeau : Roumanie CF Brăila
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2001-2004Drapeau : Roumanie CF Brăila075 (23)
2004-2005Drapeau : Roumanie Poli Timișoara016 0(3)
2004-2011Drapeau : Roumanie Steaua Bucarest259 (35)
2011-2014Drapeau : France AS Saint-Étienne027 0(4)
2013 Drapeau : France FC Nantes 020 0(1)
2015-2016 Drapeau : Roumanie Viitorul Constanța 042 0(6)
2016-2017 Drapeau : Roumanie CS Făurei 010 0(8)
2017 Drapeau : Roumanie ASA Târgu Mureș 019 0(2)
2017-2018 Drapeau : Chypre Aris Limassol 012 0(0)
2018- Drapeau : Roumanie CS Făurei 01 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2005-2014Drapeau : Roumanie Roumanie035 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 31 mars 2018

Bănel Nicoliță est un footballeur roumain d'ethnie Rom né le à Făurei, dans le județ de Brăila. Il évolue au poste de milieu de terrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

D'origine très modeste et appartenant à la minorité Rom, Bănel Nicoliță a été élevé avec ses six frères et sœurs par sa mère, femme de ménage dans le petit bourg agricole de Făurei (Province de Brăila), au sud-est de la Roumanie[1]. Il débute balle au pied à l'âge de 7 ans dans le club de sa commune, l'Unirea Făurei, puis rejoint très tôt le CF Brăila, club de la capitale régionale, où il évolue jusqu'en 2001 au sein des différentes équipes de jeunes[2].

En 2001, Bănel Nicoliță fait ses débuts professionnels avec son club formateur à l'âge de seize et demi, en deuxième division roumaine. Il y effectue trois saisons pleines et marque 23 buts, ce qui lui vaut le surnom de "Jardel" de la part son entraineur Ionel Yuga[3]. Au début de la saison 2004-2005, il intègre à 19 ans la première division roumaine en s'engageant au Politehnica Timișoara, mais dès janvier 2005, il rejoint le Steaua Bucarest, avec lequel il signe un contrat de 5 ans.

Steaua Bucarest (2005-2011)[modifier | modifier le code]

Quelques mois après son arrivée, il remporte le 22e titre de champion de Roumanie avec le club de la capitale. Au printemps 2006, il s'illustre en marquant deux buts lors de la rencontre contre le Betis Séville, permettant au Steaua de se qualifier pour les quarts de finale de la coupe UEFA. Il marque à nouveau en quarts de finale, cette fois contre le Rapid Bucarest, ouvrant la porte des demi-finales à son équipe. Ces performances et une combativité à toute épreuve lui procurent le soutien d'un large public, au-delà des supporters du Steaua Bucarest.

Le 16 août 2008, lors de la rencontre de championnat contre le FC Argeş Piteşti, il ouvre le score dès la 4e minute d'une spectaculaire reprise de volée dans la lucarne (victoire 2-0), qui lui vaut le surnom de "Bănelinho" de la part du média sportif roumain Gazeta Sporturilor[4]. Le 27 août suivant, il marque le but du match retour contre le Galatasaray SK (victoire 1-0)[5], qualifiant le Steaua Bucarest en phase de groupe de ligue des champions pour la troisième année consécutive.

Au début de la saison 2010-2011, Bănel Nicoliță devient capitaine du Steaua Bucarest[6], mais quelques semaines plus tard, à l'arrivée du nouvel entraineur Ilie Dumitrescu, il cède son brassard à Cristian Tănase.

AS Saint-Étienne (2011-2013)[modifier | modifier le code]

Lors de l'intersaison 2011, il cherche à se relancer hors de Roumanie. Des contacts avec le Standard de Liège, Samsunspor et l'AS Nancy-Lorraine n'aboutissent pas[7] et le 31 août 2011, il signe à l'AS Saint-Étienne pour une durée de trois ans[8].

Le 6 novembre 2011, il inscrit son premier but en Ligue 1 à l'occasion de la rencontre AS Saint-Étienne - Montpellier HSC, comptant pour la 13e journée de championnat[9]. Lors des trois mois qui vont suivre, il est un des artisans essentiels du renouveau offensif de l'équipe de Christophe Galtier, marquant deux autres buts et effectuant 4 passes décisives.

La fin de sa première saison à l'AS Saint-Etienne et le début de saison suivante vont être gâchés par plusieurs blessures, et il ne jouera que trois rencontres entre avril 2011 et la trêve hivernale de 2012. Il est opérationnel pendant la deuxième partie de saison 2012-2013, mais dans un contexte de modification du schéma tactique de l'équipe, il ne participe qu'à un match de championnat, contre Évian Thonon Gaillard le 7 avril 2013[10].

Deux ans après son départ du Steaua Bucarest, Bănel Nicoliță est toujours une star en Europe orientale. Le 8 août 2013, il est ovationné à Chișinău par le public moldave lors de son entrée en jeu en remplacement de Romain Hamouma à la 59e minute du match d'Europa ligue face au Milsami Orhei, et sera de nouveau acclamé lorsqu'à la 69e minute il marquera le 3e but de l'AS Saint-Étienne contre l'équipe moldave[11].

Le 1er septembre 2013, lors du match contre les Girondins de Bordeaux, il sort sous une ovation marquante du public stéphanois, ce dernier rendant hommage a la combativité du joueur roumain.

FC Nantes (2013)[modifier | modifier le code]

Dans les dernières heures du mercato estival, un accord est conclu entre l'ASSE et le FC Nantes pour un prêt d'une saison[12].

En sélection[modifier | modifier le code]

Le 12 novembre 2005, Bănel Nicoliță connait à 20 ans sa première sélection en équipe nationale de Roumanie à l'occasion du match contre la Côte d'Ivoire (défaite 2-1). Il marque son seul but en sélection lors de cette rencontre.

Le sélectionneur de l'équipe de Roumanie, Victor Pițurcă, le retient parmi l'effectif de vingt-trois joueurs appelé à participer à l'Euro 2008. La Roumanie ne participe pas à la phase finale à la suite de son élimination le 17 juin en phase de groupe par les Pays-Bas (défaite 2-0).

Le 11 août 2011, il devient capitaine de la sélection Roumaine lors du match amical contre Saint-Marin.

Statistiques de carrière[modifier | modifier le code]

Statistiques de Bănel Nicoliță au 2 septembre 2013[13],[14]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Sélection Total
Division M B M B M B C M B Équipe M B M B
2001-2002 Drapeau de la Roumanie CF Brăila Divizia B 27 4 - - - - - - - - - - 27 4
2002-2003 Drapeau de la Roumanie CF Brăila Divizia B 28 9 - - - - - - - - - - 28 9
2003-2004 Drapeau de la Roumanie CF Brăila Divizia B 20 10 - - - - - - - - - - 20 10
Sous-total 75 23 - - - - - - - - - - 75 23
2004-2005 Drapeau de la Roumanie Politehnica Timișoara Divizia A 15 3 1 0 - - - - - - - - 16 3
Sous-total 15 3 1 0 - - - - - - - - 16 3
2004-2005 Drapeau de la Roumanie Steaua Bucarest Divizia A 14 2 1 0 - - C3 1 0 - - - 16 2
2005-2006 Drapeau de la Roumanie Steaua Bucarest Divizia A 29 7 - - - - C1+C3 4+13 1+3 Drapeau : Roumanie Roumanie 5 1 51 12
2006-2007 Drapeau de la Roumanie Steaua Bucarest Liga 1 32 2 4 1 - - C1+C3 10+2 0+0 Drapeau : Roumanie Roumanie 7 0 55 3
2007-2008 Drapeau de la Roumanie Steaua Bucarest Liga 1 27 3 - - - - C1 8 1 Drapeau : Roumanie Roumanie 10 0 45 4
2008-2009 Drapeau de la Roumanie Steaua Bucarest Liga 1 26 3 - - - - C1 7 2 Drapeau : Roumanie Roumanie 4 0 37 5
2009-2010 Drapeau de la Roumanie Steaua Bucarest Liga 1 28 2 1 0 - - C3 11 3 Drapeau : Roumanie Roumanie 2 0 42 5
2010-2011 Drapeau de la Roumanie Steaua Bucarest Liga 1 27 4 2 1 - - C3 6 0 Drapeau : Roumanie Roumanie 1 0 36 5
2011-2012 Drapeau de la Roumanie Steaua Bucarest Liga 1 5 0 - - - - C3 1 0 Drapeau : Roumanie Roumanie 1 0 7 0
Sous-total 188 23 8 2 - - - 63 10 - 30 1 289 36
2011-2012 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 19 3 1 0 - - - - - Drapeau : Roumanie Roumanie 2 0 22 3
2012-2013 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 3 0 - - - - - - - - - - 3 0
2013-2014 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 3 0 - - - - C3 2 1 Drapeau : Roumanie Roumanie 1 0 6 1
Sous-total 25 3 1 0 - - - 2 1 - 3 0 31 4
2013-2014 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 - - - - - - - - - Drapeau : Roumanie Roumanie - - 0 0
Total sur la carrière 303 52 10 2 - - - 65 11 - 33 1 411 66

Sélections[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Le 5 mars 2008, Bănel Nicoliță a été décoré de la médaille du mérite sportif ("Ordinul Meritul Sportiv") de deuxième classe par le président roumain, Traian Băsescu.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Il est le seul joueur issu de la communauté rom à jouer pour la Roumanie à l'Euro 2008.

Il est aussi le premier rom à évoluer en championnat de France et par ailleurs le premier buteur rom de l'histoire du football français[réf. nécessaire].

Depuis 2011, il a une chanson a son effigie. En effet, Julien Cazarre a parodié la chanson Felicità pour lui rendre hommage[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « De la misère à la richesse, histoire de Bănel Nicoliță », sur theguardian.com, le 22 février 2007
  2. (en) Fiche de Bănel Nicoliță sur romaniansoccer.ro, consulté le 13 août 2013
  3. (ro) Entretien avec Ionel Yuga, sur evz.ro, le 1er septembre 2011
  4. (ro) Bănelinho, sur gsp.ro, le 17 août 2008
  5. FC Steaua Bucarest vs Galatasaray SK 1-0, sur fussball-statistiken.com, consulté le 13 août 2013
  6. (ro) Nicoliță capitaine du Steaua, sur realitatea.net, le 29 juin 2010
  7. (ro) Bănel Nicoliță transféré à Saint-Étienne, sur evz.ro, le 30 août 2011.
  8. « Kitambala (Lorient) et Nicolita (Steaua) à Saint-Étienne », sur opl.fr, 1er septembre 2011.
  9. Fiche du match, sur lequipe.fr, 6 novembre 2011
  10. Feuille de match AS Saint-Étienne-Évian TG FC, sur LFP.fr, consulté le 14 août 2013
  11. (mol) Bănel Nicoliță vedette du match Milsami/Saint-Étienne, sur Jurnal.md, le 9 août 2013
  12. « Banel Nicolita, qui est ce milieu offensif qui vient de signer avec les Canaris ? », sur France3 Pays de la Loire, (consulté le 29 octobre 2013).
  13. « Fiche de Bănel Nicoliță », sur footballdatabase.eu
  14. « Statistiques de Bănel Nicoliță », sur romaniansoccer.ro
  15. Nicolita par Julien Cazarre, Youtube, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :