Auxiliaire de vie sociale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AVS.
Auxiliaire de vie sociale
Secteur d'activité social
Compétences requises écoute, équilibre psychologique, empathie
Niveau de formation Diplôme d'État d'auxiliaire de vie sociale
Salaire de 1533€ en début de carrière et 2061€ en fin de carrière[1]
Perspectives professionnelles France (2005): 177 000 auxiliaires de vie sociale (80 % d'entre eux dans le secteur privé)[2]
Professions voisines Aide-soignant - Aide médico-psychologique
Code ROME (France) K1302

Un auxiliaire de vie sociale est chargé d'aider une personne en difficulté, malade ou dépendante, à accomplir les tâches et activités de la vie quotidienne. Il lui apporte également un soutien moral dans sa vie de tous les jours. Pour désigner un AVS, on parle aussi d'aide à domicile, d'auxiliaire de vie, d'auxiliaire familiale, de garde malade, d'agent à domicile ou de dame de compagnie.

En France, en 2005, on recensait 177 000 auxiliaires de vie sociale et environ 80 % d'entre eux travaillaient dans le secteur privé[2]. La rémunération et la carrière dans le secteur public relèvent de textes réglementaires. À titre d’exemple, les salaires bruts dans la fonction publique territoriale (primes non comprises) étaient, au 1er février 2007 de 1 283 € en début de carrière et 1 886 € en fin de carrière. Dans l’accord de branche de l’aide à domicile du 29 mars 2002, les salaires bruts étaient, au 1er février 2007, de 1 533 € en début de carrière et 2 061 € en fin de carrière[1]. Attention cependant, ces emplois sont souvent compris entre le mi-temps et le temps complet. Ils peuvent comporter des gardes, de jour et de nuit.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]