Aide médico-psychologique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AMP.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Relation d'aide.
Aide médico-psychologique
Code ROME (France)
K1301 - Accompagnement médicosocial

Un aide médico-psychologique (AMP[1]) est en France, un professionnel paramédical exerçant une fonction d’accompagnement et d’aide dans les actes de la vie quotidienne, en prodiguant des soins de bien-être et d’hygiène aux personnes souffrant de handicaps notamment[2]. L’aide medico-psychologique fait partie du milieu socio-éducatif.

Cadre d’exercice et rôle[modifier | modifier le code]

L’aide médico-psychologique intervient auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes en situation de handicap (que la déficience soit physique, sensorielle, mentale, cognitive, psychique, résultant d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant) ou des personnes âgées. Il peut également intervenir auprès de personnes dont la situation nécessite une aide au développement ou au maintien de l’autonomie sur le plan physique, psychique ou social.

Le rôle de l’aide médico-psychologique comprend l’éducation thérapeutique du patient et les soins d’hygiène, ainsi que l’animation de la vie sociale et relationnelle. Il prend soin des personnes par une aide de proximité permanente durant leurs actes de la vie quotidienne, en les accompagnant tant dans les actes essentiels de son quotidien que dans les activités de vie sociale et de loisirs.

À travers l’accompagnement et l’aide concrète qu’il apporte, l’aide médico-psychologique établit une relation attentive et sécurisante pour prévenir et rompre l’isolement des personnes et essayer d’appréhender leurs besoins et leurs attentes afin de leur apporter une réponse adaptée. Il a un rôle d’éveil, d’encouragement et de soutien de la communication et de l’expression verbale ou non.

Par le soutien dans les gestes de la vie quotidienne, l’aide médico-psychologique participe au bien-être physique et psychologique de la personne. Il contribue également à la prévention de la rupture et/ou à la réactivation du lien social par la lutte contre l’isolement, le maintien des acquis et la stimulation des potentialités.

L’aide médico-psychologique intervient au sein d’équipes pluri-professionnelles. Selon les situations, il travaille sous la responsabilité d’un travailleur social ou d’un professionnel paramédical. C’est ainsi qu’il seconde suivant les structures ou au domicile et selon les circonstances, un éducateur, un animateur, un infirmier, un kinésithérapeute.

L’aide médico-psychologique peut aussi bien intervenir dans des institutions ou au domicile des personnes dépendantes. Le champ professionnel d’intervention de l’aide médico-psychologique s’est élargi depuis le DEAMP[3] qui a remplacé le CAFAMP[4] aux centres d’hébergement et de réinsertion sociale.

Données actuelles[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

La profession d’aide médico-psychologique constitue une première qualification de la filière éducative. On recense environ 44 000 aides médico-psychologiques (données UNIFAF 2012) employés dans des structures publiques, privées et associatives[5].

Leurs principaux secteurs d’intervention sont dans des institutions[6] telles que :

Formation[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Pour pouvoir exercer ce métier, il faut être titulaire du DEAMP (diplôme d’État d’aide médico-psychologique) anciennement appelé CAFAMP (certificat d’aptitude à la fonction d’aide médico-psychologique)[9],[10]. Ce diplôme est délivré par le ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Canada[modifier | modifier le code]

Québec[modifier | modifier le code]

Cette formation spécifique n'existe pas au Québec. Néanmoins, ce sont généralement les préposés aux bénéficiaires, titulaires d'un diplôme d'études professionnelles (DÉP) en assistance à la personne en établissement de santé[11] (750 heures) ou du DÉP en assistance à la personne à domicile[12] (975 heures), qui assument ces fonctions, avec ou sans l'assistance d'un infirmier, d'un travailleur social ou d'un technicien en éducation spécialisée (éducateur spécialisé).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « le métier », sur www.imf.asso.fr (consulté le 2 juillet 2010)
  2. « Formation Aide médico-psychologique », sur www.kelformation.com (consulté le 1 juillet 2010)
  3. « DE : Diplôme d'État d'aide médico-psychologique (DEAMP) », sur www.cncp.gouv.fr (consulté le 2 juillet 2010)
  4. « Certificat d'aptitude aux fonctions d'aide médico-psychologique (CAFAMP) - Nouvel intitulé : d'aide médico-psychologique (DEAMP) », sur www.cncp.gouv.fr (consulté le 2 juillet 2010)
  5. « Enquête emploi 2012 », sur www.unifaf.fr (consulté le 22 février 2015)
  6. [PDF] « Les champs d’intervention », sur www.irts-ulysse.com (consulté le 2 juillet 2010)
  7. a et b « Témoignages : Nicolas, AMP (Aide Medico-Psychologique) en foyer d'accueil », sur www.studya.com (consulté le 1 juillet 2010)
  8. a, b et c « Le métier d'aide médico-psychologique (AMP) dans le cadre d'un établissement. », sur www.lesmaisonsderetraite.fr (consulté le 2 juillet 2010)
  9. « Aide médico-psychologique », sur www.assia-una.fr (consulté le 22 février 2015)
  10. « Aide Médico Psychologique », sur www.irts-lr.fr (consulté le 1 juillet 2010)
  11. « 5316 - Assistance à la personne en établissement de santé »
  12. « 5317 - Assistance à la personne à domicile »

Sources[modifier | modifier le code]

  • Arrêté du 11 avril 2006 relatif au diplôme d’État d’aide médico-psychologique, publié au Journal officiel de la République française du 26 avril 2006 [lire en ligne (page consultée le 3 février 2015)].
    • Annexes publiées au Bulletin officiel Santé, protection sociale, solidarités no 2006/5 du 15 juin 2006 [lire en ligne].

Articles connexes[modifier | modifier le code]