Aurore Tillac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tillac.
Aurore Tillac
Description de cette image, également commentée ci-après

Naissance 1980
Miélan Drapeau de la France France
Activité principale Chef de chœur
Activités annexes Artiste lyrique
(mezzo-soprano)
Lieux d'activité Chœur de l'Armée française (Garde républicaine)
Formation Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris

Aurore Tillac est une chef de chœur française née en 1980 à Miélan (Gers). Elle dirige depuis 2007 le Chœur de l'Armée française à la Garde républicaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Miélan dans le Gers[1], Aurore Tillac est très tôt passionnée par la musique vocale et instrumentale, et notamment la musique traditionnelle. Elle remporte, à l'âge de quinze ans, le premier prix d'accordéon diatonique du festival de Castelnau-Barbarens. À l'issue d'une formation instrumentale et vocale initiale qu'elle termine, à l'école nationale de musique de Tarbes, avec une médaille d'or et un premier prix en clarinette, musique de chambre et formation musicale, elle entre dans la classe de direction de chœur du conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où elle obtient un premier prix mention très bien à l'unanimité dans la spécialité chant grégorien[2],[3].

À partir de 2002 elle devient assistante, à la Maîtrise de Paris, de Patrick Marco dont elle a suivi l'enseignement au Conservatoire à rayonnement régional de Paris, et rejoint, au pupitre de mezzo-soprano, l'ensemble Dialogos spécialisé dans la musique médiévale[4]. Elle dirige parallèlement le Concentus vocal dans un large répertoire allant du chant grégorien à la musique contemporaine et assure la direction du Chœur des universités de Paris. Elle crée et dirige, depuis 2007, la Manufacture vocale, ensemble à géométrie variable au répertoire éclectique[5].

En 2005 elle intègre le Chœur de l'Armée française à la Garde républicaine en qualité de chef adjointe puis de chef de chœur depuis 2007. Elle a le grade de lieutenant-colonel[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Auch. Cette chef d'orchestre ne manque pas d'éclats », Xavier Hurtevent, Sud Ouest, 8 juin 2007 (lire en ligne)
  2. a et b « Aurore Tillac, chef de chœur de l'armée française », Marcel Quillévéré, Les Traverses du temps, France Musique, 5 mars 2014 (lire en ligne)
  3. a et b « Biographie du commandant Aurore Tillac », Garde républicaine, Gendarmerie nationale, Le chœur de l'armée française (lire en ligne)
  4. Aurora Tillac et l'ensemble Dialogos (lire en ligne)
  5. Biographie d'Aurore Tillac sur le site de la Manufacture vocale (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]