Assassinat ciblé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drone Predator américain tirant un missile Hellfire du genre utilisé lors des assassinats ciblés contre des présumés terroristes.

Un assassinat ciblé (targeted killing en anglais) est une exécution extra-judiciaire, menée le plus souvent soit par l'armée, soit par les services de renseignement, en-dehors d'une zone de front ou d'un champ de bataille.

Cette pratique, qui va souvent de pair avec l'usage de drones (notamment le MQ-1 Predator), fait l'objet d'un débat public récurrent, tant en Israël où la pratique est courante qu'aux États-Unis, qui ont généralisé la pratique notamment au Yémen, contre des cibles accusées d'appartenir à Al-Qaïda suite aux attentats du 11 septembre 2001[1], et au Pakistan dans le cadre du conflit armé du Nord-Ouest.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]