Asrava

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Asrava est un concept issu du jaïnisme. Ce terme décrit l'influence du karma sur l'âme, le jiva, karma issu du corps et de l'esprit. Pour cette religion l'asvara est une des Vérités: un Tattva[1]. Il s'agit de ce qui est vraiment. Le karma peut varier et être classé comme bon ou mauvais, tout en sachant qu'à la base il est classifié comme mauvais car créant l'attachement: il doit être brûlé pour atteindre l'éveil, le moksha. Faire un acte charitable envers un moine-ascète ou se laisser aller à manger un gâteau: ces deux actes mettent en image respectivement le bon et mauvais karma engendré.
L'asrava est aussi utilisé dans le bouddhisme pour décrire les flux extérieurs, un peu comme dans le jaïnisme, qui créent du mauvais karma et empêchent le croyant d'atteindre le nirvana, l'éveil[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. The A to Z of Jainism de Kristi L. Wiley édité par Vision Books, page 212, (ISBN 8170946816)
  2. The Princeton dictionary of buddhism par Robart E. Buswell Jr et Donald S; Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), pages 71 et 72.