Arthur Simony

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arthur Simony
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance

Paris
Nationalité
Française
Mouvement
art urbain

Arthur Simony, né en 1985 à Paris, est un artiste peintre issu de l’art urbain, qui associe la poésie et la littérature à ses œuvres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une école de stylisme à Bruxelles, Arthur Simony réalise sa première installation à Paris en 2002, intitulé “La vie ne tient qu’à un fil”[1].

Installé dans le 10e arrondissement de Paris[2], il donne naissance à “Jeanne” (en hommage à Jeanne Hébuterne) en 2011[3] : un visage tracé rapidement dans un style graffiti qu’il répète sur toute sorte de supports dans les rues de Paris, et notamment sur les encombrants.Il va ensuite multiplier les expositions et les installations participatives comme “Décrocher les étoiles” en 2013 où il était possible pour les visiteurs de gravir un escabeau pour décrocher le mot étoile suspendu au plafond.

En mai 2019, à la demande de la Mairie de Paris et des habitants du 9e arrondissement[4], il réalise une fresque murale participative en hommage aux victimes de l’explosion de la rue de Trévise[4].  

Expositions, collaborations[modifier | modifier le code]

Juin 2013 : Arthur Simony participe à l'exposition collaborative "L’Echapée Belle" au Grand Palais à Paris[3],[5].

Décembre 2013 : Installation en collaboration avec la maison Pinel & Pinel à l'hôtel Shangri La à Paris[6].

Mars 2015 : Installation participative "L'Arbre de vie" à la pointe du square du Vert Galant à Paris[1].

Juin 2017 : Exposition personnelle chez Lepeuve[7].

Mars 2018 : À l'occasion des 50 ans de la Lampe Cobra, Arthur Simony revisite la lampe en collaboration avec l'architecte Alfonso Femia[8].

Mai 2019 : Fresque participative “Ensemble” rue de Trevize[4].

Sources[modifier | modifier le code]