Arthur Dupagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arthur Dupagne
Arthur Dupagne-----.jpg
Plaque du Tireur à l'arc
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Arthur Dupagne, né à Liège le et mort à Bruxelles en octobre 1961[1], est un sculpteur belge. Il fut l'élève de Georges Petit et Oscar Berchmans à l'Académie royale des beaux-arts de sa ville natale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Un séjour au Congo belge de 1927 à 1935, où il était attaché comme ingénieur à l'exploitation des champs diamantifères du Kasaï, le met en présence de la sculpture de l'ethnie Tchokwe qui le bouleverse, tandis qu'il est frappé par la beauté plastique vigoureuse des indigènes. Cette découverte lui inspire désormais des sculptures monumentales qui lui valent de nombreuses commandes dont une pour l'Exposition universelle de Paris en 1938 et une autre pour l'Exposition de New York en 1939, ainsi que Le Couple bantou pour l'Exposition universelle de Bruxelles en 1958.

Son œuvre puissante est présente entre autres au Musée de l'art wallon à Liège, au Musée communal des Beaux-Arts d'Ixelles et au Musée royal de l’Afrique centrale à Tervuren. Un bronze « Tireur à l'arc » décore la place du Quatre Août à Etterbeek. À Kinshasa se trouvent deux de ses œuvres principales : La Bataille du Rail (1948) et la statue du fondateur de la ville, Henry Morton Stanley (1956) ; toutes deux dans le parc présidentiel du Mont Ngaliema, ancienne propriété privée du dictateur Mobutu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]