Arrows A2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arrows A2
Arrows A2
L'Arrows A2 de Jochen Mass.
Présentation
Équipe Warsteiner Arrows Racing Team
Constructeur Drapeau du Royaume-Uni Arrows
Année du modèle 1979
Concepteurs Tony Southgate, Dave Wass
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en alliage léger riveté
Suspension avant Culbuteurs/triangles/ressorts/barre de torsion Koni
Suspension arrière Culbuteurs/triangles/ressorts/barre de torsion Koni
Nom du moteur Ford Cosworth DFV
Cylindrée 2 993 cm3
Orientation du moteur 8 cylindres en V à 90°
Boîte de vitesses Hewland FGA 400
Nombre de rapports 5
Système de freinage Freins à disque Lockheed
Poids 591 kg
Dimensions Empattement : 2 718 mm
Voie avant : 1 153 mm
Voie arrière : 1 549 mm
Carburant Fina
Pneumatiques Goodyear
Partenaires Warsteiner
Histoire en compétition
Pilotes 29. Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese
30. Drapeau de l'Allemagne Jochen Mass
Début Grand Prix automobile de France 1979
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
8000
Championnat constructeur 9e avec 5 points
Championnat pilote Riccardo Patrese : 20e
Jochen Mass: 18e

Chronologie des modèles (1979)

L'Arrows A2 est une monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Arrows ayant couru la deuxième moitié du championnat du monde de Formule 1 1979 avec Riccardo Patrese et Jochen Mass.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1979, Tony Southgate s'oblige à concevoir une monoplace totalement en rupture avec sa devancière pour définitivement faire taire ses détracteurs qui l'avaient accusé de plagiat. Cette monoplace n'est pas finalisée au début de saison, et c'est une évolution de l'A1, dénommée A1B, qui débute aux mains de Patrese et de Jochen Mass (ex-ATS). L'Arrows A1B, mieux conçue que l'Arrows A1, est moins concernée par les problèmes de fiabilités. Les pilotes se mettent en valeur en Grand Prix de Belgique (Patrese se classe cinquième) et au Grand Prix de Monaco (Mass est sixième).

L'A2 apparaît au Grand Prix de France à Dijon-Prenois et est immédiatement surnommée « le tube à cigare roulant » : elle est dépourvue d'aileron avant, son museau est tout arrondi et elle exhibe une belle robe dorée. Ses performances sont loin des espoirs de Southgate. Sa meilleure qualification est une treizième place de Riccardo Patrese en Autriche et les meilleurs résultats sont deux sixièmes places de Jochen Mass en Allemagne et aux Pays-Bas.

Lors de l'avant-dernier Grand Prix, au Canada, Patrese prend le départ avec une A1B tandis que son coéquipier n'arrive pas à qualifier l'A2. Si Arrows conserve sa position au classement final du championnat, 5 points seulement sont inscrits soit moitié-moins que l'année précédente.

Patrese termine vingtième du championnat des pilotes, devant Emerson Fittipaldi et derrière Hans Joachim Stuck, lui-même derrière Mass, autre pilote Arrows qui termine dix-huitième derrière Jacky Ickx. Côté constructeurs, si Arrows conserve sa position au classement final du championnat (neuvième, devant Shadow et derrière Brabham), 5 points seulement sont inscrits soit moitié-moins que l'année précédente.