Arrows A7

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A7.
Arrows A7
Arrows A7
L'Arrows A7 de Thierry Boutsen à Silverstone.
Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni Barclay Nordica Arrows BMW
Constructeur Arrows
Année du modèle 1984
Concepteurs Dave Wass
Spécifications techniques
Châssis Aluminium Monocoque
Suspension avant Ressort/triangle/fourche
Suspension arrière Ressort/triangle/fourche
Nom du moteur BMW M12/13
Cylindrée 1 500 cm3
Configuration Turbo
Orientation du moteur 4 cylindres en ligne
Boîte de vitesses Arrows/Hewland
Nombre de rapports 5
Système de freinage Freins à disque
Poids 547 kg
Dimensions Empattement : 2 667 mm
Voie avant : 1 727 mm
Voie arrière : 1 600 mm
Carburant Valvoline
Pneumatiques Goodyear
Partenaires Barclay (en), Nordica, Champion, Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes 18. Drapeau de la Belgique Thierry Boutsen
19. Drapeau de la Suisse Marc Surer
Début Grand Prix automobile de Belgique 1984
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
14000
Championnat constructeur 10e avec 3 points
Championnat pilote Thierry Boutsen : 15e
Marc Surer : 20e

Chronologie des modèles (1984)

L'Arrows A7 est une monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Arrows ayant couru le championnat du monde de Formule 1 1984 avec Thierry Boutsen et Marc Surer, d'abord en alternance, puis en remplacement de l'Arrows A6.

Historique[modifier | modifier le code]

Le principal objectif d’Arrows en 1984 est de dégoter un moteur turbocompressé, la saison 1983 ayant démontré que les blocs atmosphériques ne peuvent plus que grappiller quelques points au gré des abandons des turbos. Les dirigeants réussissent à faire revenir Nordica et convaincre le cigarettier Barclay de les soutenir. Grâce à cette manne financière tant espérée, Arrows peut approcher BMW pour la fourniture d’un moteur turbo.

L’Arows A6 à moteur atmosphérique Ford Cosworth DFV doit néanmoins démarrer la saison et Boutsen récolte le point de la sixième place devant Surer lors du Grand Prix inaugural. Wass ne finalise l'A7 qu'au Grand Prix de Belgique mais un seul châssis est réalisé pour Boutsen. L'Arrows A6 commence le championnat en complément de l'Arrows A6 jusqu'au Grand Prix de Detroit. Sa fiabilité mécanique étant médiocre, elle subit beaucoup d'abandons.

Lorsque Boutsen échange sa monoplace avec Surer à Saint-Marin, il termine cinquième sur l'A6 tandis que Surer abandonne sur panne de turbo. L'A7 inscrit ses seuls points de l’année en Autriche où Boutsen et Surer terminent cinquième et sixième. Ses meilleures qualifications sont deux onzième places obtenues par Thierry Boutsen aux Pays-Bas et en Europe. Son meilleur résultat reste la cinquième place de Boutsen en Autriche.

Arrows-BMW se classe dixième du championnat constructeurs avec 3 points, juste derrière Arrows-Ford et devant Ligier. Thierry Boutsen termine la saison en quinzième position, devant Eddie Cheever et derrière Jacques Laffite. Marc Surer termine vingtième, derrière Piercarlo Ghinzani.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de l'Arrows A7 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1984 Barclay Nordica Arrows BMW BMW M12/13 Goodyear BRÉ AFS BEL SMR FRA MON CAN DET DAL GBR ALL AUT P-B ITA EUR POR 3 11e
Marc Surer Abd Abd 11e Abd 6e Abd Abd Abd Abd
Thierry Boutsen Abd 11e Nq Abd Abd Abd Abd Abd 5e Abd 10e 9e Abd

Légende : ici

Sur les autres projets Wikimedia :