Araucaria columnaris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pin colonnaire

Comme 13 espèces du genre Araucaria sur 19, le pin colonnaire (Araucaria columnaris) est endémique de Nouvelle-Calédonie. C'est le fameux arbre qui couvre l'Île des Pins auquel il a donné son nom (C'est James Cook en 1774, qui, apercevant de son navire ces grands arbres couvrant les rivages d'une île sur laquelle il n'osa pas débarquer, la baptisa Isle of Pines). Cet arbre pousse tout en hauteur, formant une colonne pouvant atteindre 50 m.

Cette espèce de pin est à l'origine endémique à la Nouvelle-Calédonie, où il pousse droit à la verticale. Cependant il a été implanté et cultivé ailleurs que dans son aire d'origine, dans des zones tempérées, subtropicales ou tropicales. Il présente alors incongruité de pousser normalement jusqu'à une hauteur de 2 - 2,5 m, puis à partir de cette hauteur, il se met à pousser en penchant systématiquement orienté vers l'équateur[1] (vers le sud pour ceux qui sont implantés dans l'hémisphère nord, et vice-versa). Plus l'arbre est implanté loin de l'équateur, plus son inclinaison est prononcée. La cause d'un tel penchant est pour l'heure inexpliquée.

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cet arbre qui ne rêve que de l'équateur », Le Figaro,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références externes[modifier | modifier le code]