Antonio Sartorio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sartorio.
image illustrant un compositeur image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un compositeur italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Antonio Sartorio (né vers 1630 à Venise et mort le dans la même ville) était un compositeur italien du XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antonio Sartorio a surtout composé des opéras et de la musique vocale. Il exerça son activité principalement dans sa ville natale de Venise et à Hambourg.

On connait peu de choses sur sa vie et sa formation. De 1666 à 1675, il a été maître de chapelle du duc Jean-Frédéric de Brunswick-Lunebourg. Démis de cette charge, il revint à Venise où il occupa le poste de vice-maître de chapelle de la basilique Saint-Marc, du à sa mort.

Les œuvres d'Antonio Sartorio présentent des caractères typiquement vénitiens de la seconde moitié du XVIIe siècle. Plus précisément ses livrets appartiennent à la catégorie du "drame héroïque" pleine d'intrigues, de déguisements, d'astuces, de sorts, etc.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

Musique sacrée[modifier | modifier le code]

  • Psaumes à 8 voix (réparties en double chœur), adaptés à l'usage de la sérénissime chapelle ducale de la basilique Saint-Marc de Venise.
  • Ad tantum triumphum, motet publié dans le recueil Motetti Sacri, pour une voix seule avec instruments.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]