André Louis Pierre Rigal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
André Louis Pierre Rigal
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Distinction

André Louis Pierre Rigal, né Louis Pierre Rigal à Marvejols le et mort à Paris le [1], est un peintre et sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

André Louis Pierre Rigal entre en dans l'atelier de Gabriel Ferrier à l'École des beaux-arts de Paris. Il obtient le prix de Rome de peinture en 1919 et devient pensionnaire de la villa Médicis à Rome. Il est lauréat du prix Abd-el-Tif en 1924 et travaille en Algérie dans les années 1925-1930, puis entre 1945 et 1950. Il inventorie notamment les gravures rupestres du Tassili au Sahara.

Rigal expose en 1923 à la galerie Allard à Alger, en 1926 à l'exposition Abd-el-Tif avec Jean Bouchaud, Louis Berthomme Saint-André, Eugène Corneau et Abel Pineau, et il est exposé en 1959 à la galerie Mignon-Massart de Nantes.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Élizabeth Cazenave, Les artistes de l'Algérie : dictionnaire des peintres, sculpteurs, graveurs, 1830-1962, Bernard Giovanangeli éditeur, 2001, p. 383.
  • Élizabeth Cazenave, La Villa Ab El Tif, Un demi-siècle de vie artistique en Algérie 1907-1962, Éditions Abdeltif, 2002, pp. 08 et 309 (ISBN 2-9509861-1-0).
  • Stéphane Richemond, Les Salons des artistes coloniaux, dictionnaire des sculpteurs, Éditions de l'Amateur, 2003 (ISBN 2-85917-395-1).
  • Le Delarge (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]