Amoursana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Amoursana
Fonction
Khan
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Danjung (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Boitalak (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Bitey (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Amoursana (mongol : ᠠᠮᠤᠷᠰᠠᠨᠠᠭ᠎ᠠ, VPMC : Amursanaɣs, cyrillique : Амарсанаа, MNS : Amarsanaa ; chinois : 阿睦尔撒纳 ; pinyin : ā'mù'ěrsānà ; russe : Амyрсана, né en 1723 dans le khanat dzoungar et décédé à Tobolsk) est un taishi (太师 / 太師, tàishī) des Oïrats-Khoid, qui occupa la Dzoungarie et l'Altishahr, jusqu'à ce que ces habitants soient défaits par les Mandchous de la Dynastie Qing, en 1755, sous le règne de l'Empereur Qianlong. Amoursana est défait par le Mongol khalkha Chingünjav.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Boitalak, fille de Tsewang Rabtan, né après le mariage de celle-ci avec un prince taisha des Khoid[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hummel 1944, p. 10.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]