Amityville 2 : Le Possédé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Amityville 2: Le Damné)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Amityville 2 : Le Possédé
Titre original Amityville II: The Possession
Réalisation Damiano Damiani
Scénario Hans Holzer (en)
Tommy Lee Wallace
Dardano Sacchetti (en)
Acteurs principaux
Sociétés de production Dino De Laurentiis Company
Media Transactions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Durée 104 minutes
Sortie 1982

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Amityville 2 : Le Possédé (Amityville II: The Possession) est un film d'horreur américain réalisé par Damiano Damiani, sorti en 1982.

C'est le second film de la saga Amityville. C'est une préquelle à Amityville : La Maison du diable (1979). Il sera suivi de Amityville 3D : Le Démon (1983).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Anthony Montelli est tout fier d'avoir pu acquérir cette grande et somptueuse maison de style colonial à Amityville, Long Island, pas très loin de New York. Les Montelli ont quatre enfants : Mark et Jan, les plus jeunes, puis Johnny et Patricia plus âgés. Les premiers incidents seront attribués au stress et à l'énervement du déménagement et de l'emménagement. Mais, très vite, la maison semble jouer un rôle maléfique dans le comportement de Johnny...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

George Lutz, qui a été l'un des propriétaires de la maison au cœur de l'affaire d'Amityville, voulait que cette suite s'inspire de l'ouvrage The Amityville Horror Part II (en) de John G. Jones, mais le producteur Dino De Laurentiis avait signé un contrat avec American International Pictures pour utiliser le livre Murder in Amityville (en) de Hans Holzer, qui était plus centré sur les meurtres commis par Ronald DeFeo Jr.. George Lutz poursuivit Dino De Laurentiis en justice mais perdit le procès. Cependant, il obtint que la mention « This film has no affiliation with George and Kathy Lutz » (« Ce film n'a aucun lien avec George et Kathy Lutz ») soit inscrite sur les affiches du film[2].

Les experts en criminologie et phénomènes paranormaux, Ed et Lorraine Warren, furent consultés en 1976 pour étudier le caractère « surnaturel » de la vraie maison d'Amityville acquise par la famille Lutz. Ils ont par la suite été engagés comme consultants en démonologie pour Amityville 2 : Le Possédé[3],[4],[5].

Casting[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Contrairement au premier film, celui-ci a été majoritairement tourné dans les studios Churubusco au Mexique. Cependant, comme pour le premier volet, la maison de Toms River dans le New Jersey a été utilisée[6], car les autorités d'Amityville n'ont pas autorisé les tournages[7],[8].

Distinction[modifier | modifier le code]

  • Rutanya Alda a été nommée au Razzie Award de la pire actrice dans un second rôle lors des Razzie Awards 1983[9]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Rappel des faits : en 1976, leurs trois enfants sous le bras, les Lutz avaient fui absolument terrorisés la maison d'Amityville qu'ils venaient d'acheter et dans laquelle ils avaient vécu un véritable cauchemar pendant 28 jours. Ils avaient pris la poudre d'escampette pour ne jamais plus y remettre les pieds. Chargés d’enquêter sur cette maison prétendument hantée, Ed et Lorraine Warren conclurent que s’il n’y avait pas à proprement parler de fantômes dans la maison d’Amityville, celle-ci pouvait être néanmoins visitée par des "esprits". Effectivement, deux cents ans auparavant, bien avant les évènements tragiques de 1974 qui sont à la base d’Amityville 2 : Le Possédé, les indiens qui habitaient sur les rives de la rivière qui borde la maison croyaient qu’elle était habitée par des entités démoniaques parce qu’elle avait été construite sur un ancien cimetière indien[5],[4].
  • De la fiction à la réalité :
1re dépêche de l'Agence France-Presse, AFP 263 du 15 novembre 1974 à 23h23.

« Le massacre d'une famille de six personnes près de New York. Arrestation du meurtrier. Amityville (État de New York) "Accusé d'avoir massacré six membres de sa famille à Amityville, près de New York, un jeune homme de 23 ans, Ronald DeFeo, a été arrêté, annonce vendredi la police locale. Les corps sans vie du père, de la mère et des quatre frères et sœurs de Ronald, tous abattus dans le dos, avaient été découverts dans leur maison de Long Island, mercredi dernier… »

2e dépêche de l'Agence France-Presse, AFP 264 du 15 novembre 1974 à 23h26. Amityville, le massacre.

« …Ronald junior a minutieusement préparé la liquidation de sa famille, révèle l'enquête. Lors du dîner précédant le drame, il a administré un puissant soporifique à ses futures victimes. Quand ces dernières se sont lourdement endormies, il est passé de chambre en chambre et, méthodiquement, il a abattu dans leurs lits, à coups de carabine, son père, sa mère, ses sœurs Daws (18 ans), Allison (13 ans), et ses deux frères, Mark (11 ans) et John (9 ans). »

DVD / Blu-ray[modifier | modifier le code]

DVD (France) :

  • Le film est sorti en DVD Keep Case le chez l'éditeur Intégral Vidéo. Le ratio est en 1.33:1 plein écran 4/3. L'audio est en Français 2.0 stéréo sans sous-titres et sans suppléments[10].
  • Le film est sorti en DVD Keep Case le chez l'éditeur Opening et distribué par Fravidis. Le ratio est en 1.33:1 plein écran 4/3. L'audio est en Français 1.0 mono sans sous-titres et sans suppléments[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  2. (en) « Exclusive Interview with George Lutz and Dan Farrands - Part One », sur Horror.com, (consulté le 19 janvier 2015)
  3. (en) Ed Warren sur l’Internet Movie Database
  4. a et b « Les photos les plus effrayantes du monde : le fantome d'Amityville », sur Lomography.fr, (consulté le 19 janvier 2015)
  5. a et b « Amityville, la maison du diable : La maison hantée la plus connue du monde », sur Dark-stories.com, (consulté le 19 janvier 2015)
  6. (en) Lieux de tournage sur l’Internet Movie Database
  7. (en) Anecdotes Amityville, la maison du diable sur l’Internet Movie Database
  8. (en) The Truth About the Amityville Horror - AmityvilleFAQ.com
  9. (en) Distinctions sur l’Internet Movie Database
  10. a et b [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]