Amiral de la flotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Amiral de la flotte, en anglais : admiral of the fleet, est un grade militaire naval ou une dignités. Dans de nombreux pays, il est réservé pour les temps de guerre ou les cérémonies d'apparat. Il s'agit généralement d'un rang au-dessus de celui d'amiral (qui est actuellement le rang le plus élevé en temps de paix pour les officiers généraux de la marine en 1ère section). Le grade ou la dignité d'amiral de la flotte sont souvent détenus par l'amiral le plus ancien.

Usages dans différents pays[modifier | modifier le code]

Les articles suivant proposent un contenu spécifique à propos de ce grade pour chaque pays :

Cependant et même si personne ne possède actuellement ce titre, il n'en reste pas moins vrai qu'à notre époque, la dignité d'amiral de France (sept étoiles), surclassant le « rang et appellation » d'amiral (cinq étoiles Étoiles amiral 1.png) reste, de fait, pleinement valable : « Le titre de maréchal de France et le titre d'amiral de France constituent une dignité dans l'Etat. »[1].
Il est à noter, également, que le titre français d'amiral de la flotte, surclassant aussi l'amiral cinq étoiles, a également été utilisé en lieu et place d'amiral de France et créé exceptionnellement en 1939 pour François Darlan qui est la seule personne de l'histoire de France à avoir détenu ce titre. Il s'agissait alors de ne pas mettre le vice-amiral ou l'amiral Darlan (cf: note ci-dessous) en infériorité protocolaire vis-à-vis de ses homologues alliés britannique et américain qui bénéficiaient de l'appellation Admiral of the fleet ou Fleet admiral.
NB : En France, quel que soit son grade ou son rang, l'appellation d'un officier général de marine est « amiral ». Quand il y a en a, les titulaires des « rangs et appellations » de vice-amiral d'escadre, d'amiral ou d'amiral de France gardent le grade de vice-amiral. Le plus souvent, le rang d’amiral est attribué seulement à deux officiers en activité, au chef d'état-major de la Marine et à l'inspecteur général des armées - Marine. Il est aussi attribué au chef d'État-Major des armées lorsque ce dernier est un marin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Article 19 de la loi n° 2005-270 du 24 mars 2005 portant statut général des militaires (1) [1]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]