Amiral de la flotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Le grade militaire naval ou la dignité d’amiral de la flotte (et ses déclinaisons dans d'autres langues) est attribué dans de nombreux pays.

Il est souvent réservé aux temps de guerre ou pour les cérémonies d'apparat. Il s'agit généralement d'un rang au-dessus de celui d'amiral. Le grade ou la dignité d'amiral de la flotte sont souvent détenus par l'amiral le plus ancien. Il ne doit pas être confondu avec celui de « grand-amiral » (et ses déclinaisons linguistiques) qui peut parfois être son équivalent hiérarchique.

Usages dans différents pays[modifier | modifier le code]

Les articles suivants proposent un contenu spécifique à propos de ce grade pour chaque pays :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. À noter qu'il ne faut pas le confondre avec le grade d’admiral of the Navy (en français : « amiral de la Marine »), hiérarchiquement supérieur à celui de « fleet admiral », et qui n'a été attribué qu'une seule fois au cours de l'histoire de l'U.S. Navy.
  2. Ce titre a été créé sur mesure pour l'amiral François Darlan en 1939. Il a d'ailleurs été le seul amiral français à porter cette distinction.
  3. Le titre d’amiral de la flotte de l'Union soviétique est un titre supérieur — qui n'a été attribué que trois fois (Kouznetsov (1955), Isakov (1955) et Gorchkov (1967)) entre 1955 et 1967 — équivalent à celui de maréchal de l'Union soviétique, comme a aussi pu l'être celui « d’amiral de la flotte » entre 1940 et 1955 (titre attribué aux seuls Kouznetsov et Isakov en 1944, qui ont ensuite reçu le titre « d’amiral de la flotte de l'Union soviétique » en 1955, comme dit ci-avant) — tout ceci créant beaucoup de confusion. En effet, en tentant de synthétiser, « amiral de la flotte » en URSS est un titre équivalent à celui de « maréchal de l'Union soviétique » entre 1940 et 1955 seulement, ensuite ça ne l'est plus car il est remplacé par le titre équivalent « d'amiral de la flotte de l'Union soviétique » qui n'est attribué qu’entre 1955 et 1967 à trois reprises, dont deux fois en 1955 à deux amiraux (Kouznetsov et Isakov) qui avaient déjà été détenteurs de la dignité équivalente (« amiral de la flotte ») entre 1944 et 1955.

Références[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]