Aloïs Walde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aloïs Walde

Linguiste occidentalXIXe siècle - XXe siècle

Biographie
Naissance
à Innsbruck
Drapeau de l'Autriche Autriche
Décès (à 54 ans)
à Kœnigsberg
Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autriche
Thématique
Profession Linguiste (d), bibliothécaire et professeur des universitésVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université d'Innsbruck et université de GiessenVoir et modifier les données sur Wikidata
Intérêts Étymologie du latinLinguistique comparée
Œuvres principales Vergleichendes Wörterbuch der indogermanischen Sprachen
Membre de Académie autrichienne des sciencesVoir et modifier les données sur Wikidata
Auteurs associés
Influencé par August Schleicher, Friedrich Stolz

Aloïs Walde (né le à Innsbruck; † à Kœnigsberg) est un spécialiste autrichien des langues indo-européennes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aloïs Walde étudia la philologie et la linguistique comparée à l’Université d'Innsbruck sous la direction de Friedrich Stolz, et soutint sa thèse en 1894. En 1895, il obtint le poste de bibliothécaire universitaire et l'année suivante soutenait sa thèse d'habilitation (la première de l'université d'Innsbruck) en sciences du langage. En 1904, la qualité de ses cours lui valait la promotion au « professeur surnuméraire ».

En 1909, Walde se vit offrir une chaire de linguistique à l’université de Giessen, puis en 1912 il prit la succession de son maître Stolz à l'université d'Innsbruck, où en 1914 il devint doyen de la faculté des lettres et en 1916 recteur de l'université. L’Académie impériale des sciences de Vienne l'élut en 1917 membre correspondant.

En 1922 Walde rejoignit l’université de Königsberg et mourut alors qu'il allait prendre de nouvelles fonctions à l'université de Breslau.

Walde a apporté d'importantes contributions à la théorie des laryngales et surtout à la reconstitution des mots indo-européens. Son dictionnaire étymologique en plusieurs volumes a connu de multiples rééditions, chaque fois révisées, et reste disponible en librairie aujourd'hui.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Aloïs Walde, Lateinisches etymologisches Wörterbuch, Heidelberg, Winter, coll. « Indogermanische Bibliothek. », (réimpr. 6e éd. intégrale en 2 vol., 2007–2008) (ISBN 978-3-533-00668-8).
  • Aloïs Walde et Julius Pokorny (dir.), Vergleichendes Wörterbuch der indogermanischen Sprachen., Berlin etc., éd. de Gruyter, 1927–1932 (réimpr. photomécanique de 1973), 3 vol. (ISBN 3-11-004556-7).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Robert Muth, « Die Habilitationen aus Klassischer Philologie an der Universität Innsbruck. », Acta philologica Aenipontana, vol. 4,‎ , p. 7–21 (sur Walde, cf. pp. 13–14) (ISSN 0065-1532)
  • (de) Walter Porzig, Indogermanisches Jahrbuch, vol. 10, , ill. avec index (ISSN 0073-7259), « Alois Walde », p. 421–428.
  • (en) Winfred P. Lehmann, Theoretical Bases of Indo-European Linguistics, Londres etc., Routledge, (ISBN 0-415-08201-3)

Voir également[modifier | modifier le code]