Alfonso Portillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Portillo (homonymie).
Alfonso Portillo
Image illustrative de l'article Alfonso Portillo
Fonctions
45e président de la République du Guatemala

(4 ans)
Prédécesseur Álvaro Arzú Irigoyen
Successeur Óscar Berger
Biographie
Nom de naissance Alfonso Antonio Portillo Cabrera
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Zacapa (Guatemala)
Nationalité guatémaltèque
Parti politique FRG

Alfonso Portillo
Présidents de la République de Guatemala

Alfonso Antonio Portillo Cabrera (né le à Zacapa) est un homme politique guatémaltèque, président de la République de 2000 à 2004. Il prend ses fonctions le 14 janvier 2000, représentant le Front républicain guatémaltèque (FRG). Le parti est dirigé par le général en retraite et ancien dirigeant militaire Efraín Ríos Montt.

Faisant l'objet d'une enquête pour corruption au Guatemala, il perd son immunité et s'enfuit en 2005 au Mexique, avant d'être extradé dans son pays en octobre 2008, demeurant libre en l'attente de son procès[1]. Inculpé par un tribunal des États-Unis, il est arrêté au Guatemala le , accusé de détournement de fonds et de blanchiment d'argent pendant son mandat, portant sur des dizaines de millions de dollars[1].

Extradé vers les États-Unis le il est incarcéré dans la prison fédérale de Manhattan et comparaît le devant un juge fédéral new-yorkais. Il est accusé d'avoir détourné 70 millions de dollars de fonds publics. Il invoque l'illégalité de la procédure dont il fait l'objet[2].

Le 22 mai 2014 il est condamné par un tribunal de New York à 5 ans et 10 mois de prison. Il admet pendant le procès avoir touché 2,5 millions de dollars de pots-de-vin de Taïwan et avoir également blanchi de l'argent sale dans des banques Américaines.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Guatemala : arrestation de l'ancien président Portillo », sur Lemonde.fr,‎ (consulté le 9 mars 2016).
  2. « Alfonso Portillo, ex-président guatémaltèque, devant la justice new-yorkaise », sur Le Parisien,‎ (consulté le 28 mai 2013).