Alexandre Voisard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Voisard.
Alexandre Voisard
Alexandre Voisard en 2016.jpg

Portrait de l'auteur par son fils en 2016

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Alexandre Voisard est un écrivain jurassien né le 14 septembre 1930 à Porrentruy, en Suisse. Il vit depuis 1992 en France, à Courtelevant dans le Territoire de Belfort.

Biographie[1][modifier | modifier le code]

Après une enfance tumultueuse et des études inachevées au lycée de Porrentruy, il part à l'âge de 20 ans à Genève[2]. Il y mène une vie de bohème et y fait l'apprentissage de la scène. Cependant, le mal du pays et les difficultés financières le poussent à revenir dans le Jura, son canton d'origine. Alexandre Voisard y publie ses premiers livres[3]: Écrit sur un mur (1954) et Vert Paradis (1955). Pour vivre, il occupe différents postes de travail. En 1957, il épouse Thérèse Laval, avec qui il aura 5 enfants. Le couple reprend la librairie Le Jura à Porrentruy et Alexandre Voisard poursuit son œuvre littéraire en parallèle[4].

Membre du Rassemblement jurassien depuis 1947, Alexandre Voisard s'engage activement dans la Question jurassienne[2] et milite en faveur de l’indépendance du Jura. Son poème Liberté à l'Aube est déclamé par la foule lors de la création du Canton du Jura en 1978[2].

Il est considéré, avec Jean Cuttat comme le poète du mouvement autonomiste jurassien.

Promu en 1979 premier délégué aux affaires culturelles du nouveau canton[5], il prend également une part importante à l'animation et à la promotion des lettres et des arts en Suisse, en particulier par son action au sein de Pro Helvetia[6], dont il est membre du conseil de fondation entre 1982 et 1993. Poète et écrivain reconnu dans toute la francophonie, il continue à publier ses recueils poétiques.

Il est élu député socialiste au Parlement jurassien de 1979 à 1983.

L'un de ses nombreux récits, l'Année des treize lunes, fait l'objet d'une adaptation cinématographique par Bertrand Theubet qui en tire le film intitulé Le Cri du Lézard, sorti à l'écran en 1988.

En 1990, il est élu membre de l'Académie Mallarmé à Paris. En 1997, il est nommé à l'Académie européenne de poésie[7].

Un film biographique Alexandre Voisard, Poète - Plan-fixe est réalisé en 2000 par l'Association Films Plans-fixes à Lausanne.

À sa retraite, Alexandre Voisard se retire en France voisine, pays de son épouse, où son inspiration reste très vivace. Il publie entre autres l'ouvrage autobiographique Le Mot musique ou l'Enfance d'un poète[8].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Écrit sur un Mur, Ed. des Malvoisins, Porrentruy, 1954
  • Vert Paradis, Ed. des Malvoisins, Porrentruy, 1955
  • Chronique du guet, Ed. Mercure de France, Paris, 1961
  • Liberté à l'aube, Ed. des Malvoisins, Porrentruy, 1967
  • Les Deux Versants de la solitude, Cahiers de la Renaissance vaudoise, Lausanne, 1969
  • Louve, Ed. Bertil Galland, Lausanne, 1972
  • La Nuit en miettes, Ed. Bertil Galland, Lausanne, 1975
  • Je ne sais pas si vous savez, Ed. Bertil Galland, Vevey, 1975
  • Un Train peut en cacher un autre, Ed. Bertil Galland, Vevey, 1979
  • La Claire Voyante, poèmes, Ed. Bertil Galland, Vevey, 1981
  • Les Rescapés et autres poèmes, Éditions de l'Aire, Lausanne, 1984
  • L'Année des treize lunes, Éditions de l'Aire, Lausanne, 1984
  • Toutes les vies vécues, Ed. Empreintes, Lausanne, 1989
  • Le Dire Le Faire, Ed. Empreintes, Lausanne, 1991
  • Maîtres et valets entre deux orages, Bernard Campiche éditeur, Yvonand, 1993
  • Une enfance de fond en comble Ed. Empreintes, Lausanne, 1993
  • Le Repentir du Peintre Ed. Empreintes, Lausanne, 1995
  • Le Déjeu, Ed. Bernard Campiche, Yvonand, 1997
  • Au rendez-vous des alluvions, Ed. Bernard Campiche, Orbe, 1997
  • Sauver sa trace, Ed. Bernard Campiche, Orbe, 2000
  • Quelques fourmis sur la plage, Société jurassienne d'Emulation, Porrentruy, 2001
  • Fables des orées et des rues, Ed. Bernard Campiche, Orbe, 2003
  • L'Adieu aux abeilles et autres nouvelles, Ed. Bernard Campiche, Orbe, 2003
  • Le Mot musique ou l'Enfance d'un poète, Ed. Bernard Campiche, Orbe, 2004
  • De Cime et d'abîme, Éditions Seghers, Paris, 2007
  • Dans la fièvre du migrant, Editions Le Miel de l'Ours, 2007
  • L’Intégrale de ses œuvres a été réuni en neuf volumes de 2006-2011 chez Bernard Campiche
  • Emergence, Ed. Empreintes, Chavannes-près-Renens, 2010
  • La Poésie en chemins de ronde, Ed. Empreintes, Chavannes-près-Renens, 2010
  • Autour de liberté à l'aube. Correspondance 1967-1972, Alexandre Voisard et Maurice Chappaz, Ed. des Malvoisins, Fontenais, 2010
  • Accrues. Carnets 1999-2008, Ed. Bernard Campiche, Orbe, 2011
  • Silves. Poésie, Lausanne, Couleurs d'Encres, 2011
  • Le Poète coupé en deux, Ed. Bernard Campiche, Orbe, 2012
  • Derrière la lampe, Ed. Empreintes, Chavannes-près-Renens, 2012
  • Oiseau de Hasard, Ed. Bernard Campiche, Orbe, 2013
  • Les petites Heures de Jean la Paille suivi de l'Oracle des quatre jeudis, Ed. Empreintes, 2014
  • Ajours ; suivi de Médaillons. Poésie. Châtelineau, Le Taillis Pré, 2017
  • Notre-Dame des égarées: roman. Carouge, Editions Zoé, 2017

Distinctions[modifier | modifier le code]

Livres sur Alexandre Voisard[modifier | modifier le code]

  • Henri-Dominique Paratte, Alexandre Voisard : aventures et avatars des feux d'une écriture, Éditions Universitaires, Fribourg, Suisse, 1986

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Arnaud Buchs, Le Déjeu d’Alexandre Voisard, ACEL, Ed. Zoé, Bienne – Genève, coll. « Le cippe », 2008, 112 p.
  • André Wyss, « Alexandre Voisard », dans Histoire de la littérature en Suisse romande. Nouvelle édition, Carouge-Genève, Editions Zoé, (ISBN 978-2-88182-943-7), p. 896-903.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Revue de la presse suisse romande de 1979 à 2000
  2. a, b et c L'Hebdo 15.12.1983
  3. Construire 11.08.1982
  4. « Voisard, Alexandre », sur campiche.ch (consulté le 9 mars 2016)
  5. Tribune de Genève 27/03/1979
  6. L'Hebdo 8.04.1999
  7. La Liberté 16.09.1995
  8. Le Nouveau Quotidien 4.11.1993
  9. a, b, c, d et e « Voisard, Alexandre (1930-) », sur diju.ch, (consulté le 9 mars 2016)
  10. L’Impartial 26.08.1991
  11. « Alexandre Voisard se voit décerner le Prix Renfer 2015 », sur jura.ch, (consulté le 9 mars 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]