Alexandre Louria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alexandre Luria)
Alexandre Louria
Alexander Luria.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Père
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Membre de
Maître
Directeur de thèse
Influencé par
Distinctions

Alexandre Romanovitch Louria ou Luria (en russe : Александр Романович Лурия) est un neurologue et psychologue russe puis soviétique, né le à Kazan et mort le à Moscou.

Parcours[modifier | modifier le code]

En 1921, il termine ses études à la faculté des sciences sociales de l'université de Kazan. Il débute ses premières recherches en psychologie expérimentale.

En 1937, il est diplômé de l'Institut médical no 1 de Moscou, docteur des sciences pédagogiques en psychologie, et commence des recherches sur les lésions cérébrales à l'Institut neurochirurgical de Moscou.

Pendant la seconde guerre mondiale, il fut chef d'un hôpital neurochirurgical de réadaptation et obtient le diplôme de docteur en médecine en 1943.

Il exerce en tant que professeur de psychologie à l'université de Moscou à partir de 1945. Il devient membre de l'Académie des sciences de l'éducation en 1947.

Travaux[modifier | modifier le code]

A Moscou, dès 1923, il travaille sur les problèmes généraux de la psychologie expérimentale de l'enfant et de la psychopathologie. Il s'intéressera aux problèmes de localisation des fonctions dans le cortex cérébral et à la récupération des fonctions après lésions cérébrales.

Il porte un grand intérêt à l’analyse expérimentale des associations verbales et à l'analyse objective des processus émotionnels.

Il est connu pour avoir étudié les mécanismes de la mémoire en lien avec le langage, selon l'approche dite de la psychologie culturelle influencée par Vygotski. Il abordera ces phénomènes au travers d'études de cas restés célèbres, comme le cas Solomon Shereshevsky, homme doté d'une mémoire exceptionnelle.

En association avec Vygotski, ils s'intéresseront à l'analyse psychologique du développement de l'enfant. À la suite d'une longue série d'expérimentations en commun, un livre marquera leur collaboration : Essais sur l'histoire du comportement, publié en 1930 en Russie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Biographie de Luria dans la Revue de psychologie appliquée, Vol.9, no 1,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'homme dont le monde volait en éclats, Alexandre Luria, traduit par F. Mariengof et N. Rausch de Trautenberg, Seuil 1995 (ISBN 2-02-019512-7)
  • Les fonctions corticales supérieures de l'homme, Alexandre Luria, traduit par N. Heissler et G. Semenov-Ségur, PUF 1978 (ISBN 2-13-034062-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]