Alessandro Fantini (1932-1961)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un coureur cycliste image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un coureur cycliste italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet cyclisme.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alessandro Fantini et Fantini.
Alessandro Fantini
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 29 ans)
TrèvesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
1955 Lygie
1955-1959 Atala
1960-1961 Gazzola
Principales victoires

9 étapes dans les grands tours
Tour d'Italie (7 étapes)

Tour de France (2 étapes)

Alessandro Fantini (né le à Fossacesia, dans la province de Chieti, dans la région des Abruzzes et mort le à Trèves en Allemagne) est un coureur cycliste italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professionnel de 1955 à 1961, Alessandro Fantini a notamment remporté deux étapes du Tour de France (en 1955 et 1956) et sept étapes du Tour d'Italie. Il meurt le durant le Tour d'Allemagne. À l'issue du sprint final de la 6e étape à Trèves, il chute et se fracture le crâne. Transporté à l'hôpital, les médecins y constatent qu'il a été victime d'une hémorragie cérébrale alors qu'il était en selle. Ils ne peuvent cependant pas intervenir en raison de la quantité importante d'amphétamines dans son corps, et constatent son décès deux jours plus tard[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1955 : 25e, vainqueur d'étape
  • 1956 : 48e, vainqueur d'étape

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

  • 1955 : 15e, vainqueur de deux étapes
  • 1956 : 6e, vainqueur de deux étapes
  • 1957 : 21e, vainqueur de deux étapes
  • 1958 : 47e
  • 1959 : 19e, vainqueur d'étapes
  • 1960 : 58e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre de Mondenard, Dictionnaire du dopage, p 679

Lien externe[modifier | modifier le code]