Aldrovanda vesiculosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aldrovanda vesiculosa est une espèce de plante aquatique carnivore de la famille des Droseraceae. Elle est très rare dans le monde.

Description[modifier | modifier le code]

Graine dormante et graine en germination

Taille de 10 à 50 cm de long[réf. nécessaire]. Les feuilles sont disposées par séries de rayons autour de la tige. Il peut y en avoir de 6 à 9 par série[1]

Cette petite plante aquatique, flottante, sans racine, est vivace. Les feuilles réunies en verticilles, portent des pièges charnières de 5 à 7 mm[réf. nécessaire] de long. Fleurs blanches de 8 mm[réf. nécessaire]. Les pétales sont oblongs et mesurent de 3 à 4 mm de long[1]. L'ovaire, qui mesure de 2 à 2,5 mm de diamètre [1], présente 5 loges à placentation pariétale. Les graines sont noires.

Actuellement, aucune variété ni forme n'est reconnue, néanmoins on connaît au moins en Australie et en Hongrie des populations au feuillage rouge.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Habitats naturels[modifier | modifier le code]

Cette plante pousse en climat tropical, subtropical ou tempéré, dans certaines régions d'Afrique (y compris Madagascar), d'Asie (nord est et sud-est), d'Europe (centre et sud), d'Australie et des îles du nord du Pacifique).

Mais la plante a disparu de nombreux pays et les sites existants sont épars[2].

Ses milieux naturels sont les lacs, marais, rivières à très faible courant, fossés.

Culture[modifier | modifier le code]

En raison de sa rareté, sa culture n'est pas encore répandue et n'est pas simple pour les jardiniers amateurs. Elle peut être cultivée en aquarium ou en bassin d'extérieur[3]. Cette plante fait de petite fleurs blanches, en été.Son piège est un piège dit actif. Il est constitué de deux lobes qui se ferment si on touche l'intérieur de ceux-ci (un peu comme un piège à loup).

Pour la cultiver, il faut :

  • un bassin ou un grand aquarium
  • de la tourbe blonde
  • de l'eau : soit de pluie, soit déminéralisée (utilisée généralement pour un fer à repasser mais sans odeur) ou encore osmosée.

Mettez un fond de tourbe dans le bassin (un tiers de la hauteur) et remplissez le avec de l'eau de pluie, déminéralisée ou osmosée (mettez beaucoup plus d'eau que de tourbe) et laissez reposer un ou plusieurs mois pour que l'eau s'éclaircisse et que la tourbe tombe au fond. Enlevez les restes de tourbe qui flotteraient et introduisez une plante semi-aquatique type Carex.

Ensuite mettez une petite faune dans ce bassin que vous pouvez prélever dans un étang : larves de moustique,... Et enfin ajoutez l'aldrovanda.

Elle peut être de forme tropicale ou tempérée :

  • Tropicale elle doit aller obligatoirement dans une serre ou en intérieur (22 à 30° l'été et 18 à 20° l'hiver)
  • Tempérée elle pourra aller dehors été comme hiver (donc 18 à 25° l'été et -20 à 10° l'hiver).

Appellations et systématique[modifier | modifier le code]

Histoire et étymologie[modifier | modifier le code]

C'est au XVIe siècle que la plante fut observée en Inde. En 1696, elle est nommée Lenticula palustris indica par L. Plukenet}. Le botaniste italien G. Monti en 1747 la baptisa Aldrovandia vesiculosa en l'honneur d'un naturaliste italien U. Aldrovandi[4].

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Aldrovanda generalis E.H.L.Krause
  • Aldrovanda verticillata Roxb.
  • Drosera aldrovanda F.Muell.
  • Aldrovanda vesiculosa var. aquitanica Dur. ex Diels

Citons également plusieurs variétés qui ne sont plus reconnues par beaucoup d'auteurs :

  • Aldrovanda vesiculosa var. australis Darwin
  • Aldrovanda vesiculosa var. duriaei Casp.
  • Aldrovanda vesiculosa var. verticillata (Roxb.) Darwin

Statut de protection[modifier | modifier le code]

Cette espèce est inscrite sur la liste des espèces végétales protégées sur l'ensemble du territoire français métropolitain, en Annexe I.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Flora of China, « Aldrovanda vesiculosa Linnaeus », sur www.efloras.org (consulté le 4 mars 2014).
  2. « ALDROVANDA VESICULOSA L. », sur encyclo.free.fr (consulté le 16 juin 2016)
  3. « HOW TO GROW ALDROVANDA VESICULOSA OUTDOORS », sur bestcarnivorousplants.com (consulté le 16 juin 2016)
  4. « Aldrovanda - NATURE ET PAYSAGES », sur www.natureetpaysages.fr (consulté le 16 juin 2016)