Triphyophyllum peltatum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la flore
Cet article est une ébauche concernant la flore.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Triphyophyllum peltatum est une espèce de plante carnivore tropicale que l'on rencontre en Afrique de l'ouest et du centre. C'est la seule espèce du genre Triphyophyllum.

Description[modifier | modifier le code]

Petite plante de 60 centimètres, elle possède une tige vrillée sur le sommet, qui lui permet de s'accrocher à d'autres végétaux. Cette plante, mise de côté tant par les collectionneurs que les cultivateurs, a récemment été classée parmi les plantes carnivores (Bringmann 1998). En effet, les feuilles carnivores sont capables d'absorber certains acides aminés, dont la L-alanine. De plus, l'analyse de l'ADN du Triphyophyllum peltatum montre que celui-ci est très proche de ceux des droseracées (Mark Chase et al. de Kew)

Il est à noter que le caractère carnivore de cette plante n'apparait que lorsque la plante est assez grande (40 cm environ) et que la saison des pluies commence (forte humidité).

Les feuilles[modifier | modifier le code]

On distingue trois types de feuilles chez cette espèce :

  • Les feuilles des rameaux longs peuvent atteindre 20 cm de long, et 3 cm de large. Elles sont oblongues. Fines vers la tige, elles s'élargissent lorsqu'on va vers le bout de la feuille. On les reconnait par la présence de deux crochets, servant probablement à s'accrocher aux arbres voisins.
  • Les feuilles des rameaux courts, oblongues arrondies, sont beaucoup plus longues que les précédentes. Elles peuvent atteindre 30cm de long, et 6cm de large.
  • Les feuilles des ramilles stériles, sont des feuilles atrophiées et modifiées.En effet, le limbe de la feuille a disparu, ne laissant que la nervure centrale. C'est sur cette « feuille » que l'on trouve les glandes digestives, donnant le caractère carnivore de la plante.

Le piège[modifier | modifier le code]

Le piège fonctionne comme celui du byblis, ou de la droséra. De fines tiges sortent de la plante, recouverts de cils glanduleux. Ceux-ci, contrairement à la droséra, ne sont dotés d'aucun mouvement. Les insectes, attirés par le liquide qui ressemble à du nectar, viennent s'y coller. Ils sont ensuite digérés.

Fleurs et graines[modifier | modifier le code]

Les fleurs bisexuées sont blanches-orange et sont composées de 5 sépales, 5 pétales, 10 étamines et 1 ovaire.

Elle donne naissance à des fruits. Contrairement aux autres angiospermes, les graines sont éjectées du fruit avant que celui-ci ne soit mature

Les graines sont plates, en forme de disque, et peuvent atteindre 6 à 12cm de diamètre. L'embryon est tres petit, et le reste de la graine se compose d'une aile fine servant à planer lors de l'expulsion. C'est le meme principe utilisé par les gymnospermes.

Culture[modifier | modifier le code]

La culture de Triphyophyllum peltatum est délicate, et encore peu répandue. Cependant, elle reste facile pour les collectionneurs de plantes tropicales.

Pour croitre, Triphyophyllum peltatum a besoin de :

  • Humidité : 80-90 %
  • Luminosité : très forte
  • Température : 20 °C min, idéalement entre 25 et 35 °C.
  • Substrat : composé de 50 % de tourbe blonde, et 50 % de perlite, ou sable non-calcaire.

Pour un amateur, il est déconseillé de cultiver cette plante avant d'avoir de bonnes connaissances dans le domaine des plantes tropicales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Sylvain Bezy, Études des plantes carnivores.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Genre Triphyophyllum[modifier | modifier le code]

Espèce Triphyophyllum peltatum[modifier | modifier le code]