Alberto Vargas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vargas.
Alberto Vargas
Alberto vargas young.gif

Alberto Vargas jeune

Naissance
Décès
Nom de naissance
Joaquín Alberto Vargas y ChávezVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Alberto Vargas (nom complet : Joaquin Alberto Vargas y Chavez), né à Aréquipa au Pérou le 2 février 1896 et mort à Los Angeles aux États-Unis le 30 décembre 1982[1], est un dessinateur reconnu pour ses pin-up. Il est surtout connu pour son travail fait, sur une période de 16 ans, pour le compte du magazine Playboy, pendant les années 1960 et 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alberto est l'ainé de six enfants ; son père Max Vargas, est un photographe connu. Il forme son fils, lui apprend à colorer et retoucher les photographies.

En 1911, Alberto (il a 15 ans) et son frère vont en Europe. Ils se forment et voyagent en Angleterre, en France, en Allemagne, en Suisse. Alberto découvre alors la peinture de Jean-Dominique Ingres et les illustrations de Raphael Kirchner, qu'il rencontre à Paris, il peint de jolies femmes dans la revue “La vie parisienne".

La première guerre mondiale le conduit à quitter l 'Europe, non pour retourner au Pérou mais pour s'installer à New-York en 1916, en qualité d'artiste indépendant. Il rencontre Anna Mae Clift[2], danseuse de revue. Elle pose pour lui. Ils se marieront en 1930. Elle meurt en 1975.

Le magazine Esquire a publié plusieurs de ses illustrations.

Il a conçu la pochette de l'album Candy-O (1979) pour le groupe musical The Cars[3].

Il meurt d'une crise cardiaque le 30 décembre 1982. Il est incinéré[4].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Charles Martignette et Louis K. Meisel, The great American pin-up, Köln, London Taschen, (ISBN 3-822-81701-5)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) American National Biography Online, « Vargas, Alberto » (consulté le 16 octobre 2016).
  2. (en) « The History of Alberto Vargas » (consulté le 16 octobre 2016).
  3. (en) « Candy-O - The Cars », Classic Rock,‎ , p. 13 (lire en ligne)
  4. (en) « ALBERTO VARGAS, ARTIST, DEAD AT 87 », sur the New-York Times, (consulté le 16 octobre 2016).