Alberto Vargas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (août 2013).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

image illustrant une personnalité image illustrant péruvien image illustrant un dessinateur ou un illustrateur
Cet article est une ébauche concernant une personnalité péruvienne et un dessinateur ou un illustrateur.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vargas.
Alberto Vargas
Alberto vargas young.gif

Alberto Vargas jeune

Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Alberto Vargas (nom complet : Joaquin Alberto Vargas y Chavez) né à Aréquipa Pérou le 2 février 1896, et mort à Los Angelès - États-Unis) le 30 décembre 1982[1] est un dessinateur reconnu pour ses pin-up. Il est surtout connu pour son travail fait, sur une période de 16 ans, pour le compte du magazine Playboy, pendant les années 1960 et 1970.


Biographie[modifier | modifier le code]

Alberto est l'ainé de six enfants ; son père Max Vargas, est un photographe connu. Il forme son fils, lui apprend à colorer et retoucher les photographies.

En 1911, Alberto (il a 15 ans) et son frère vont en Europe. Ils se forment et voyagent en Angleterre, en France, en Allemagne, en Suisse. Alberto découvre alors la peinture de Jean-Dominique Ingres et les illustrations de Raphael Kirchner, qu'il rencontre à Paris, il peint de jolies femmes dans la revue “La vie parisienne".

La première guerre mondiale le conduit à quitter l 'Europe, non pour retourner au Pérou mais pour s'installer à New-York en 1916, en qualité d'artiste indépendant. Il rencontre Anna Mae Clift[2], danseuse de revue. Elle pose pour lui. Ils se marieront en 1930. Elle meurt en 1975.

Le magazine Esquire a publié plusieurs de ses illustrations.

Il a conçu la pochette de l'album Candy-O (1979) pour le groupe musical The Cars[3].

Il meurt d'une crise cardiaque le 30 décembre 1982. Il est incinéré[4].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Charles Martignette et Louis K. Meisel, The great American pin-up, Köln, London Taschen, (ISBN 3-822-81701-5)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) American National Biography Online, « Vargas, Alberto » (consulté le 16 octobre 2016).
  2. (en) « The History of Alberto Vargas » (consulté le 16 octobre 2016).
  3. (en) « Candy-O - The Cars », Classic Rock,‎ , p. 13 (lire en ligne)
  4. (en) « ALBERTO VARGAS, ARTIST, DEAD AT 87 », sur the New-York Times, (consulté le 16 octobre 2016).