Alberto Sartoris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alberto Sartoris
Présentation
Naissance
Turin
Décès (à 97 ans)
Pompaples
Nationalité Italienne
Mouvement Mouvement moderne
Activités Architecte
Formation École des beaux-arts de Genève
Œuvre
Réalisations Pavillon de la Communauté autonome des artisans à Turin
Chapelle du Bon Conseil de Lourtier
Publications Encyclopédie de l'architecture nouvelle, 1948-1957

Alberto Sartoris ( à Turin en Italie - à Pompaples en Suisse) est un architecte italien, designer, critique d’art et enseignant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Turin, il s'établit à Genève avec son père Giovanni, sculpteur et sa mère, Teresa Viroglio, chanteuse, en 1901.

De 1916 à 1919, il fait des études d'architecture à l'École des beaux-arts de Genève et entre 1922 et 1926 il évolue dans l'atelier d'Annibale Rigotti (en) à Turin (1922-1926). Il fait son retour en Suisse romande en 1928. Entre 1920 à 1923, il adhère au mouvement futuriste italien.

En 1928, il participe au premier Congrès international d'architecture moderne (CIAM) et est membre signataire du manifeste de La Sarraz.

Il est membre fondateur, à Lausanne, en 1945, de l'école d'architecture et de design Athenaeum.

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • 1927-1928 : Turin, le pavillon de la Communauté autonome des artisans.
  • 1932 : Val de Bagnes, (Valais), chapelle du Bon Conseil de Lourtier.
  • 1936: Villa Morand-Pasteur (Saillon - Valais - Suisse)
  • 1939: L'Atelier De Grandi (Corseaux - Vaud - Suisse)
  • 1958: Villa dans le vignoble de Lavaux (En Gravesse, Lutry - Vaud - Suisse)
  • 1965: Motel de Cully (Cully - Vaud - Suisse). Actuellement Hôtel Lavaux.
  • 1983-1988 : Dunkerque et Biarritz, établissements Lesieur et Labeyrie (en collaboration avec E. Cattani et P. Pastellas).

Vie publique[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]