Albert de Prusse (1837-1906)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert de Prusse
Albrecht Prince of Prussia 1895.jpg

Photographie du prince Albert de Prusse (1895)

Titre
prince
Informations générales
Naissance
Décès
Nom de naissance
Friedrich Wilhelm Nikolaus Albrecht von PreußenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Albrecht von PreußenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Grade militaire
Conflit
Famille
Père
Mère
Frères
Sœurs
Charlotte de Prusse
Alexandrine de Prusse (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Marie de Saxe-Altenbourg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Frédéric-Guillaume de Prusse (en)
Joachim-Albert de Prusse
Frédéric-Henri de Prusse (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Distinction
Vue du château de Kamenz

Frédéric-Guillaume-Nicolas-Albert de Prusse (né le au château de Kamenz à Kamenz, aujourd'hui Kamieniec Ząbkowicki, dans la voïvodie de Basse-Silésie, en Pologne et mort le (à 69 ans), dans le même lieu) est un prince de la maison de Hohenzollern. En 1885, il est nommé par l'empereur régent du Duché de Brunswick.

Biographie[modifier | modifier le code]

Comme ses sœurs, Albert de Prusse naît au Château de Kamenz, l'une des propriétés de sa mère.

Neveu de l'empereur Allemand Guillaume Ier, le prince est le fils du prince Albert de Prusse et de la princesse Marianne d'Orange-Nassau, fille du roi Guillaume Ier des Pays-Bas. Après un mariage tumultueux entaché d'adultère des deux parties, la fuite de la princesse Marianne avec son amant et la naissance d'un fils illégitime, ses parents reçoivent du roi, leur frère et beau-frère aux prises avec la révolution, l'autorisation de divorcer. La princesse Marianne est exclue de sa belle-famille et de sa famille.

Elle se remarie avec son amant en 1849 en Italie. Le père du prince albert, nommé également Albert se remarie lui aussi quelques années plus tard et aura deux fils. ce mariage étant morganatique, il est lui aussi exclu de la famille royale. Il n'en reste pas moins un officier Prussien qui se distinguera pendant les guerres des années soixante et soixante-dix.

L'Allemagne est unifiée sous l'égide de la Maison de Hohenzollern et l'oncle du prince Albert, Guillaume Ier, vainqueur sur tous les fronts, est proclamé Empereur Allemand dans la Galerie des Glaces du palais de Versailles en janvier 1871. L'Empire allemand s'étend alors de Metz à Memel et à Breslau.

Le 9 avril 1873, le prince épouse la princesse Marie de Saxe-Altenbourg, fille unique du duc Ernest Ier de Saxe-Altenbourg et d'Agnès d'Anhalt-Dessau. Pour l'occasion, sa mère lui offre le Château de Kamenz où il est né et a passé ses premières années.

De son union sont issus trois fils :

En 1884 meurt le dernier duc de Brunswick, pays enclavé dans le Royaume de Prusse. L'héritier du Duché est le prince Ernest-Auguste de Hanovre fils de l'ex-roi Georges V de Hanovre mais celui-ci est ouvertement opposé aux Hohenzollern depuis 1866 date à laquelle son royaume a été annexé par la Prusse. De plus il a épousé une princesse de Danemark. Or la famille royale Danoise depuis la Guerre des duchés de 1864 est vigoureusement prussophobe.

L'empereur s'oppose à l’avènement du prince Hanovrien au trône de Brunswick. Il nomme d'autorité son neveu régent du duché jusqu'à ce qu'un accord soit trouvé avec la Maison de Hanovre. Albert administrera le duché jusqu'à sa mort en 1906.

Sur les autres projets Wikimedia :