Marianne de Prusse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
À ne pas confondre avec Marianne de Prusse (1785-1846).
Marianne de Prusse
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
HerleshausenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Famille
Père
Frédéric-Guillaume de Prusse (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Princess Agatha of Hohenlohe-Schillingsfürst (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Marie Therese Hug (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant

Marianne de Prusse née le 23 août 1913 au château de Kamenz[1], aujourd'hui à Kamieniec en Pologne, et morte le 1er mars 1983, est une princesse de la Maison de Hohenzollern, arrière-petite-fille d'Albert de Prusse et de la princesse Marianne des Pays-Bas.

Biographie[modifier | modifier le code]

La princesse Marianne de Prusse est la fille du prince Frédéric-Guillaume de Prusse (1880-1925) et de son épouse, née princesse Agathe de Hohenlohe-Schillingsfürst. Elle épouse le 30 janvier 1933 à Tabarz le prince Guillaume de Hesse-Philippsthal-Barchfeld (1905-1942), fils du landgrave Clovis de Hesse-Philippsthal-Barchfeld et de la princesse Caroline de Solms-Hohensolms-Lich.

De cette union sont issus :

  • Guillaume de Hesse-Philippsthal-Barchfeld, actuel landgrave et chef de la maison, né le 14 août 1933 au château d'Augustenau, il épouse Ode von Gamisson le 5 août 1961, dont il a deux fils, Guillaume né en 1963 et Otto né en 1965.
  • Hermann, prince de Hesse-Philippsthal-Barchfeld, né le 12 août 1935 au château d'Augustenau, il épouse la comtesse Monika Strachwitz von Gross-Zauche und Camminetz, le 9 mai 1962, dont postérité
  • Johanna, princesse de Hesse-Philippsthal-Barchfeld, née le 22 novembre 1937. Elle épouse le 30 septembre 1957 Alfons Kuhn, dont postérité, et dont elle divorce en 1961, et en secondes noces Bruno Rieck, le 8 juin 1963, dont postérité.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Arnold McNaughton, The Book of Kings, Londres, Gardstone Press, 1973