Alain Ehrenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ehrenberg.
Alain Ehrenberg
Description de cette image, également commentée ci-après
Alain Ehrenberg lors du « Forum Libération 2010 » au théâtre national de Bretagne à Rennes.
Naissance
Paris
Nationalité Drapeau de France Français
Profession
Activité principale
directeur de recherche au CNRS

Alain Ehrenberg, né à Paris le , est un sociologue français et directeur de recherche au CNRS.

Carrière[modifier | modifier le code]

Auteur d'une thèse de sociologie intitulée Archanges, guerriers, militaires et sportifs. Essai sur l'éducation de l'homme fort[1], il s'est ensuite particulièrement intéressé aux malaises individuels dans la société moderne, face à la nécessité de performance et l'injonction de l'autonomie, dans la perte des repères et des soutiens de la société[2],[3].

Alain Ehrenberg a créé en 1995 un groupement de recherche (G 1106 "Psychotropes, Politique, Société") rattaché au département SHS du CNRS qui est arrivé en fin de mandat en 2001. Ses activités ont alors fusionné avec celles du CESAMES (Centre de recherche Psychotropes, Santé mentale, Société) . Le projet de cette unité a été guidé par le changement opéré, dans les sociétés contemporaines, par le passage de la référence à la maladie mentale à celle de la santé mentale, mais aussi par les changements dans les conceptions des maladies mentales. Les principes de la santé mentale vont désormais jusqu’à normer la socialité de l’homme normal.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Alain Ehrenberg, Jean-Pierre Yahi et Patrick Zylberman, Archanges, guerriers, sportifs et petits pervers[4], CORDES, 1977-1980
  • Alain Ehrenberg (éd.), Aimez-vous les stades ? Les racines historiques des politiques sportives 1870-1940, Revue Recherches, n° 43, avril 1980.
  • Alain Ehrenberg, Le Corps militaire : politique et pédagogie en démocratie, Aubier-Montaigne, (ISBN 978-2700703153)
  • Alain Ehrenberg, Le Culte de la performance, Paris, Calmann-Lévy, (ISBN 978-2818501986)
  • Alain Ehrenberg, Drogues, alcools, médicaments psychotropes, Esprit, (ISBN 978-2909210223)
  • Alain Ehrenberg (ed.), Drogues et médicaments psychotropes, le trouble des frontières, Esprit,
  • Alain Ehrenberg, L'Individu incertain, Paris, Calmann-Lévy, (ISBN 978-2012787841)
  • Alain Ehrenberg, La Fatigue d’être soi – dépression et société, Paris, Odile Jacob, (ISBN 978-2738120557) (rééd. Poches Odile Jacob, (ISBN 978-2-7381-0859-3)
  • Alain Ehrenberg et Anne Lovell, Les maladies mentales en mutation, Psychiatrie dans la société, Odile Jacob, coll. « Sciences Humaines », , 350 p. (ISBN 978-2738109248)
  • Alain Ehrenberg, La Société du malaise, Paris, Odile Jacob, (ISBN 978-2738122384)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thèse de 3e cycle, sous la direction d'Eugène Henriquez, soutenue en 1978 à l'université Paris X sudoc.abes.fr
  2. Pierre-Henri Castel, « Lire Alain Ehrenberg: une tâche impossible ? » La revue lacanienne 2012;13(2):129-34. DOI:10.3917/lrl.122.129
  3. Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, « Ehrenberg Alain, L a fatigue d'être soi. Dépression et société. », Revue française de sociologie, Persée, vol. 40, no 4,‎ , p. 778-780 (lire en ligne)
  4. Titre complet : Archanges, guerriers sportifs et petits pervers : genèse d'un sport de compétition et destin de la violence physique : analyse des politiques des promoteurs japonais et français du karaté, de l'implantation à l'institution, 1953-1976, (OCLC 461868843)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Nervosité dans la civilisation. Du culte de la performance à l’effondrement psychique, Conférence d'Alain Ehrenberg, Université de tous les savoirs, SFRS, Vanves, 2001, 76 min (DVD)

Liens externes[modifier | modifier le code]