Alain Derobe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Derobe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité

Alain Derobe est un directeur de la photographie et stéréographe français, né dans le 9e arrondissement de Paris le , ville où il est mort le dans le 17e arrondissement[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jeander (Jean Derobe) - critique de cinéma de Libération, créateur des cinémas Art et essai avec d'autres critiques et directeurs de salles parisiens - il suit les cours de l'École technique de photographie et de cinéma (promotion Cinéma 1958), puis de l'Institut des hautes études cinématographiques (14e promotion, 1959). Outre son activité de directeur de la photographie sur des longs-métrages, Alain Derobe est directeur de la photographie ou réalisateur de nombreux films publicitaires.

Conseiller technique aux grands formats pour le Futuroscope, il collabore en 1990 à la mise au point et à la fabrication de différents systèmes multicaméras dont le 360° à 9 caméras : le Circorama. Ensuite, il se spécialise dans le domaine des divers procédés relief.

Il est l'inventeur d'une technique de calcul du relief, dite « méthode convergente à la française » (aussi appelée « méthode Derobe »), par opposition à la « méthode convergente traditionnelle » qui trouve son origine aux États-Unis.

Il a participé à la fondation de l’AFC (Association française des directeurs de la photographie cinématographique).

Il a présidé l’association UP-3D (association des professionnels de l’image en 3D Stéréo)[2] et a été membre de la Commission supérieure technique de l'image et du son.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Annonce sur le site de l'AFC [1]
  2. Organisatrice de la manifestation Sculpter l'image en 3D, Espace Pierre-Cardin, 17 avril 2009 afcinema.com
  3. Making off du tournage sur Dailymotion [2]
  4. Thomas Sotinel, Le stéréographe et l'opératrice, couple moderne, sur LeMonde.fr, 5 avril 2011 [3]

Liens externes[modifier | modifier le code]