Aléa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un aléa est la tournure imprévisible que peut prendre un événement.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Aléa vient du latin alea, qui signifie jeu de dés, hasard[1].

Risque financier[modifier | modifier le code]

Au sens commercial, l'aléa est un risque financier ou industriel pris vis-à-vis d'un client dont la situation est soumise à une évolution incertaine.

Risques majeurs[modifier | modifier le code]

En prévention des risques naturels vis-à-vis de biens, l'aléa naturel est un phénomène naturel d’occurrence et d'intensité données. À titre d'exemple, de 1970 à 2012 il a été estimé que les aléas météorologiques ont provoqué « 8.835 catastrophes naturelles, fait 1,94 million de morts et causé pour 2.400 milliards de dollars de pertes à l'économie mondiale »[2].

Au sens de la stratégie internationale de prévention des catastrophes des Nations unies (en), un aléa est « Un phénomène dangereux, une substance, une activité humaine ou une condition pouvant causer des pertes de vies humaines, des blessures ou d’autres effets sur la santé, des dommages aux biens, des pertes de moyens de subsistance et des services, des perturbations socio-économiques, ou des dommages à l’environnement. » L'UNISDR donne également la définition des termes aléa biologique, aléa géologique, aléa hydro-météorologique, aléa naturel, aléa socio-naturel, aléa technologique[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Félix Gaffiot, Dictionnaire Latin Français, Hachette, , 1710 p. (lire en ligne), p. 96
  2. Yann Verdo, « Grâce au calcul intensif, l'organisme européen chargé des prévisions à moyen terme se donne dix ans pour anticiper plus tôt et plus finement les aléas de l'atmosphère », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  3. (fr) UNISDR (en), « Terminologie pour la prévention des risques de catastrophe », sur unisdr.org,

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]