Aide:Pièges à éviter

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le contributeur débutant sur Wikipédia peut parfois se sentir comme un navigateur pris entre Charybde et Scylla, entre le risque de violation des droits d’auteur et le risque de « Travail inédit ». Mais heureusement, les pages d’aide sont là pour le secourir.

Cette page, « Pièges à éviter », synthétise les principales règles à respecter sur Wikipédia pour éviter les difficultés les plus souvent rencontrées par un contributeur débutant.

Outre qu’il est interdit de copier sans autorisation écrite préalable un texte déjà publié ailleurs, il faut surtout que le sujet d’un nouvel article soit admissible, avec des sources indépendantes et de qualité.

Les points-clés sont développés beaucoup plus en détail dans des pages spécifiques : comment créer un article, que faire pour que mon article soit admissible, comment le sourcer, comment éviter le « Travail inédit » et le manque de neutralité, et bien d’autres choses encore…

Pour contribuer « pour de faux »[modifier | modifier le code]

Aide détaillée : Aide:Premiers pas.

Pour faire des essais, plutôt que de publier des phrases hors sujet dans un article et de les supprimer ensuite, exercez-vous d’abord sur la page que l’on nomme ici le « bac à sable », nettoyée chaque demi-heure par un robot.

Vous pouvez également faire des essais ou rédiger un projet d'article dans votre espace personnel, plus précisément dans une sous-page de votre Page utilisateur nommée Brouillon, que vous pouvez créer en cliquant sur le lien suivant.

Pour signer et discuter[modifier | modifier le code]

N’oubliez pas de signer et de dater vos messages en pages de discussions, soit avec le petit symbole au-dessus de la fenêtre de modification, soit avec les quatre tildes situés, eux, sous la fenêtre (~~~~).

En revanche, ne signez jamais les articles auxquels vous contribuez, puisque ceux-ci sont librement modifiables par d’autres, et sont donc le fruit d’un travail collectif.

Pour discuter avec un contributeur 
Vous pouvez retrouver la personne ayant apporté une modification à l’article en cliquant sur l’onglet « Historique », au-dessus de la page : là, vous trouverez les différents contributeurs, les date et heure de la modif, son contenu (en cliquant sur « diff »), avec la possibilité de laisser un message en cliquant sur le « discuter » (d) qui suit le nom du contributeur : on arrive alors directement sur la page de discussion de ce contributeur.
Pour discuter d’un article 
En revanche, lorsqu’il s’agit, non pas de discuter avec un contributeur donné, mais de discuter de tel ou tel aspect d’un article donné, c’est sur la page de discussion de l’article qu’il faut ouvrir un chapitre pour traiter de cet aspect et permettre le traitement coopératif du problème.

Pour créer un article[modifier | modifier le code]

S'inspirer d'un petit article comme celui consacré à Camille Doncieux peut vous aider à rédiger et à sourcer vos articles.
Choix du sujet et création de l’article 
Une fois choisi le sujet de l’article (voir plus bas ce qui concerne « l’admissibilité » de ce sujet) et le titre qui le définit le mieux, il suffit de rechercher ce titre dans la boîte de recherche. Si aucun article n’existe sous le nom cherché, alors un lien rouge apparaît, en haut des résultats de recherche. En cliquant dessus, une fenêtre d’édition s’affiche permettant de commencer la rédaction de l’article.
Copier la forme des articles ! 
La meilleure façon de procéder pour mettre sur pied un article satisfaisant est tout simplement de copier la façon de faire d’articles écrits correctement : il suffit de faire « Modifier » d’abord, puis en faisant un copier-coller, qu'on reporte dans son article (ou, mieux, son brouillon) en l’adaptant ensuite tout à loisir (faites les modifications avant de sauvegarder cependant).
Inspirez-vous par exemple des petits articles Camille Doncieux ou Hydravion à coque, aussi bien pour leur présentation générale que pour leur illustration, leur plan, la neutralité de leur style, et leur sourçage (avec les références dans le corps du texte qui se positionnent ensuite d’elles-mêmes dans le chapitre « Références »).

Problèmes classiques compromettant l’admissibilité de l’article[modifier | modifier le code]

Résumé des problèmes les plus fréquents[modifier | modifier le code]

Violation des droits d’auteur[modifier | modifier le code]

Tout d’abord, toute copie d’un texte extérieur est interdite ici s’il n’y a pas une autorisation écrite préalable du propriétaire des droits, indiquant ainsi qu’il est conscient des conséquences de la mise de son texte sous licence libre. Copier sans autorisation expresse préalable est donc toujours interdit ici, que le texte en cause soit ou non expressément sous copyright.

Cette obligation d’une autorisation expresse préalable est valable même si c’est vous qui détenez les droits d’auteur du texte déjà publié ailleurs : en effet, les contributeurs de Wikipédia étant anonymes, une autorisation donnée ici serait sans aucune valeur sur le plan juridique.

Admissibilité non démontrée[modifier | modifier le code]

Ensuite, tout article doit pouvoir démontrer qu’il répond aux critères d'admissibilité généraux de Wikipédia, et tout particulièrement aux critères généraux de notoriété, ou éventuellement aux critères spécifiques de notoriété, tels que les critères de notoriété de la musique. Enfin, il faut pouvoir prouver tout ça par des sources indépendantes de qualité. Le manque de sources suffisantes pour démontrer raisonnablement la « notoriété » encyclopédique du sujet de l'article est à l'origine de la grande majorité des suppressions d'article.

« Pourquoi diable mon article n’est-il pas admissible ? »[modifier | modifier le code]

En effet, tout article sur Wikipédia doit pouvoir prouver qu’il répond aux critères d’admissibilité des articles, et donc aux critères de notoriété : il s'agit soit des critères généraux de notoriété, soit des critères de notoriété plus spécifiques qui les complètent, notamment les critères de notoriété de la musique, les critères d’admissibilité des entreprises, produits et services, ou encore les critères d’admissibilité des personnalités politiques, pour prendre quelques exemples fréquents.

Au bout du compte, tout tourne autour des sources indépendantes et fiables qu’on peut fournir pour prouver le respect des critères : articles de grands journaux nationaux et internationaux consacrés au sujet de l’article, notamment (attention, de simples mentions ne suffisent pas). Ou mieux encore, chapitre(s) consacré(s) au sujet dans un livre de référence.

Ces sources doivent être aussi des « sources secondaires », par opposition aux « sources primaires », qui donnent des faits bruts, sans analyse ni mise en perspective : un site perso/« officiel », Facebook, Dailymotion, YouTube, tous ces sites ne sont donc pas des sources acceptables, car ce sont des sources primaires, et de plus, non indépendantes. En pratique :

Pas de sources indépendantes et fiables = pas d’article.

« J’ai droit à mon article, car Wikipédia est une encyclopédie libre »[modifier | modifier le code]

Ce qui est libre chez Wikipédia, c’est la licence employée, qui permet d’en réutiliser le contenu librement, ou presque.

Mais en aucun cas ce terme d’« encyclopédie libre » ne signifie qu’on peut librement y faire figurer n’importe quoi. Au contraire, le fonctionnement de Wikipédia est défini par de nombreux textes, à commencer par ses principes fondateurs et ses critères d’admissibilité.

L’application de ces principes et de ces critères d’admissibilité n’est rien d’autre que le respect des règles de fonctionnement de l’encyclopédie, et non pas, comme on l’entend trop souvent dire par ignorance de ces règles, « une scandaleuse censure ».

« Le sujet de mon article existe, et je peux le prouver »[modifier | modifier le code]

Certes, mais la question n’est pas là : s’il fallait accepter sur Wikipédia tout ce dont on peut prouver l’existence (personnes, œuvres, objets, animaux…), c’est par centaines de milliards que se compteraient les articles ! C’est pourquoi seuls sont acceptés les sujets d’article répondant aux critères d'admissibilité.

De plus, un article dans une encyclopédie ne se réduit pas à un simple constat d'existence : il doit aussi fournir une mise en perspective et une analyse du sujet, ce qui n'est possible que s'il existe des sources secondaires indépendantes et fiables traitant de ce sujet, comme demandé par les critères généraux de notoriété.

Travail inédit et non-neutralité[modifier | modifier le code]

Un article d’Einstein sur la relativité restreinte aurait été un « travail inédit » avant la publication de ses premiers travaux, en 1905.

Il faut veiller particulièrement à ces deux points dans un article :

Travail inédit[modifier | modifier le code]

Pages détaillées : Travail inédit et Article autobiographique.

Un « travail inédit » (« TI ») (synonyme wp:Recherche personnelle) est un travail personnel, un essai, voire une synthèse inédite, c’est-à-dire non appuyés par des sources sérieuses indépendantes. Un tel travail est systématiquement supprimé, car Wikipédia ne prend en compte que du savoir connu.

Il faut noter qu’il est parfaitement possible d’avoir un « travail inédit » malgré de nombreuses sources pour étayer l’article : ce sera le cas si l’article utilise ces sources à l’appui d’une thèse inédite, ou cherche à rassembler en une « synthèse inédite » des faits sans rapport démontré.

« Mais c’est moi la meilleure source, car j’écris un article sur moi-même ! », entend-on souvent. Outre le fait qu’écrire sur soi-même amène en général à un « travail inédit » faute de rechercher des sources indépendantes, l’article sera également presque inévitablement non-neutre, manquant de recul et d’objectivité.

Non-neutralité[modifier | modifier le code]

Page détaillée : Neutralité de point de vue.
Page connexe : Style encyclopédique.

La non-neutralité (« POV », Point Of View en anglais) consiste à ne pas respecter la neutralité de point de vue exigée ici, et donc à laisser prévaloir son point de vue personnel. Bien entendu, ce manque de neutralité s’accompagne bien souvent d’un manque de sources de qualité, voire d’un Travail Inédit. Nous avons vu que c’est pour cela qu’il est fortement déconseillé d’écrire sa propre autobiographie, ou d’ailleurs tout article pour lequel on est trop directement impliqué (son entreprise, sa famille, ses amis…).
À plus forte raison faut-il éviter tout ce qui peut être perçu (par le ton, par le contenu, par le manque d’intérêt encyclopédique) comme publicitaire ou promotionnel.

Mais, même lorsqu’il n’écrit pas sur lui-même, ses proches ou son entreprise, le débutant est par nature plein d’enthousiasme et désireux de le faire partager… Il faut en être bien conscient pour résister à cette tentation et revenir à un style plus neutre et plus encyclopédique. Quelques signes qui ne trompent pas : les adjectifs dithyrambiques, les points d’exclamation, et les mots en caractères gras ou en capitales.

Comment sourcer un article en pratique ?[modifier | modifier le code]

Page connexe : Citez vos sources.
Aide détaillée : Aide:Traduction.

Principe[modifier | modifier le code]

Il s’agit de placer des références aux sources juste derrière les affirmations à justifier, et de faire en sorte qu’elles se regroupent automatiquement en bas de l’article, dans un chapitre « Références » prévu à cet effet.

Création du chapitre « Références » 
Si vous cliquez sur « modifier », placez le curseur là où vous souhaitez placer la liste des références, puis faites Insérer > Liste des références.
Si vous cliquez sur « modifier le code » : Il faut tout d'abord créer ce chapitre en fin d’article, sous le titre « Références » suivi d’une ligne comportant simplement <references />, ou encore {{Références|colonnes=2}} (ou {{Références|taille=3}}), si on veut que les références se regroupent sur deux - ou trois - colonnes (= lorsque ces références deviennent trop nombreuses).
Mise en place d’une référence dans le corps du texte 
Si vous cliquez sur « modifier », placez le curseur à la fin de l'affirmation que vous souhaitez sourcer, puis cliquez sur Source. Vous pourrez alors générer une référence à partir d'une ressource (URL, DOI, ISBN...) ou remplir un patron pré-formaté.
Si vous cliquez sur « modifier le code » : il suffit de placer juste derrière l’affirmation à sourcer (et avant même la ponctuation qui suit) des « balises » <ref></ref> comme celles que l’on trouve sous la fenêtre de modification. Il ne reste plus qu’à taper entre ces deux balises la référence à la source, par exemple : Nom de l’auteur, Titre de l’ouvrage, et numéro de la page ; ou encore, lien internet.

Exemple[modifier | modifier le code]

Cas le plus simple 
Prenons comme exemple la phrase suivante (tirée de l’article cité plus haut, Camille Doncieux), en démontant son sourçage

« C'est Camille Doncieux également qui apparaît souvent dans les couples peints par Claude Monet, fréquemment associée avec le peintre Bazille, avec qui elle pose pour son mari<ref>Gustave Caillebotte, Norma Broude, ''Gustave Caillebotte and the fashioning of identity in impressionist Paris'', 2002, p. 173, note 115</ref>. »

Le rendu de cette référence sera en réalité :

« C'est Camille Doncieux également qui apparaît souvent dans les couples peints par Claude Monet, fréquemment associée avec le peintre Bazille, avec qui elle pose pour son mari[1]. »

Cas — fréquent — d’une référence internet 
On procède de la même façon, mais on fait en plus un copier-coller de l’adresse internet (l’URL), suivie d’au moins une espace (sinon ça ne marche pas), et ensuite du titre de l’ouvrage ou du lien, le tout entre crochets simples. Attention, le titre d'un ouvrage doit toujours être en italique, de même que les textes en langue étrangère.

Ce qui se traduit par la « syntaxe Wikipédia » suivante :

« [...] avec qui elle pose pour son mari<ref>Gustave Caillebotte, Norma Broude, ''[https://books.google.fr/books?id=qH3HF2QXGVMC&pg=PA173&dq=camille+doncieux&lr=&as_brr=3&cd=18#v=onepage&q=camille%20doncieux&f=false Gustave Caillebotte and the fashioning of identity in impressionist Paris]'', 2002, p. 173, note 115</ref>. »

Ce qui donne en pratique :

« [...] avec qui elle pose pour son mari[2]. »

Le recours à une référence internet est évidemment désirable, puisqu'il permet la vérification immédiate de l'affirmation, sans devoir aller rechercher l'ouvrage en bibliothèque ; mais il pose le problème de l'obsolescence des sources qui peuvent, sur internet, disparaitre facilement au contraire d'un ouvrage bibliographique ou d'un article de presse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gustave Caillebotte, Norma Broude, Gustave Caillebotte and the fashioning of identity in impressionist Paris, 2002, p. 173, note 115
  2. Gustave Caillebotte, Norma Broude, Gustave Caillebotte and the fashioning of identity in impressionist Paris, 2002, p. 173, note 115

Comment faire en cas de réutilisation de références ?[modifier | modifier le code]

Il arrive dans certains cas qu'on réutilise exactement la même référence (par exemple la même page d'un livre), ou encore qu'on se réfère plusieurs fois dans un article à des pages différentes d'un même ouvrage.

Il existe des solutions très ergonomiques pour traiter ces problèmes :

  • Nommage d'une référence : dans le premier cas, on « nommera » la référence, qu'on n'aura plus ensuite qu'à rappeler par son nom.
  • Référencement Harvard : dans le second cas, on mettra en bibliographie toutes les caractéristiques de l'ouvrage (auteur, titre, éditeur, année de publication, url, ISBN, etc.), en le rappelant simplement ensuite par le nom de l'auteur et l'année de publication, en précisant simplement la page à laquelle on se réfère. Cette façon de procéder est appelée « référencement Harvard ».

La mise en œuvre détaillée de ces deux solutions est précisée - avec des exemples - en page de discussion, au chapitre « Précisions sur le référencement ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]